Environnement : seulement 24% des Français satisfaits de l'action d'Emmanuel Macron pour le climat

  • A
  • A
Seuls 24% des Français jugent le bilan d'Emmanuel Macron "positif" sur l'environnement.
Seuls 24% des Français jugent le bilan d'Emmanuel Macron "positif" sur l'environnement. © AFP
Partagez sur :
Seuls 24% des Français jugent le bilan d'Emmanuel Macron "positif" sur l'environnement et le réchauffement planétaire, c'est ce que révèle le sondage Ifop-JDD (Journal du Dimanche), dimanche 21 juillet, alors que l'ancien ministre de la Transition écologique, François de Rugy, vient de démissionner. 

Seuls 24% des Français jugent le bilan d'Emmanuel Macron "positif" sur l'environnement et le réchauffement planétaire, d'après le sondage Ifop-JDD, publié dans l'édition du dimanche 21 juillet du Journal du Dimanche. Un chiffre qui en dit long sur l'opinion des Français envers l'action du gouvernement en matière d'écologie, dans un contexte politique marqué par la démission, mardi 16 juillet, de François de Rugy, l'ancien ministre de la Transition écologique, remplacé dans la foulée par Elisabeth Borne

"L'échec patent de la tentative de greenwashing du macronisme"

"Cela signe l'échec patent de la tentative de greenwashing du macronisme, relancée au moment des européennes" analyse François Kraus, directeur du pôle politique-actualité de l'Ifop, dans les colonnes du JDD. Au cours du mandat d'Emmanuel Macron, les Français, se sont révélés beaucoup de moins en moins favorables à la politique écologique du gouvernement. Quelques mois avant la démission de Nicolas Hulot, en avril 2018, 43% des Français approuvaient le bilan du président sur l'environnement et le réchauffement climatique, d'après le Journal du Dimanche

 

Ces chiffres sont à mettre en relation avec le renforcement de la conscience écologique des Français : 89 % d'entre eux se disent en majorité "inquiets" des conséquences du réchauffement climatique. Ce point de vue se manifeste notamment dans leur vie quotidienne, puisque 92 % des Français se disent massivement prêts à trier davantage leurs déchets et 69 % à manger moins de viande. Cependant, il ne sont que 18 % à accepter de payer davantage de taxes sur les carburants. 

 

La popularité de Macron et Philippe en légère progression à 32% en juillet

Par ailleurs, la popularité d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe a légèrement progressé (+2 points) en juillet par rapport à juin, à respectivement 32% et 36%, selon un autre sondage Ifop pour le JDD. Dans le détail, Emmanuel Macron enregistre ses plus forts taux de satisfaction auprès des cadres et professions intellectuelles supérieures (44%, +4 points), ainsi qu'auprès des commerçants, artisans et chefs d'entreprise (38%, stable). Ses scores les plus bas sont auprès des ouvriers (21%, +2 points), des employés et des professions intermédiaires (27% et 28%).