Delphine Batho demande la démission de Rugy après les révélations de Mediapart

  • A
  • A
Delphine Batho estime que "beaucoup de ceux qui ont exercé des fonctions officielles n'ont jamais eu ce type de pratiques".
Delphine Batho estime que "beaucoup de ceux qui ont exercé des fonctions officielles n'ont jamais eu ce type de pratiques". © Martin BUREAU / AFP
Partagez sur :
Après les révélations de Mediapart sur les "dîners privés fastueux" donnés par François de Rugy lorsqu'il était président de l'Assemblée nationale, la députée Delphine Batho demande sa démission du gouvernement.

La députée Delphine Batho a demandé mercredi la démission de François de Rugy, jugeant "moralement inacceptables" les "dîners privés fastueux" donnés par le ministre de la Transition écologique à l'Hôtel de Lassay lorsqu'il était président de l'Assemblée.

"J'ai pris connaissance de l'article de Mediapart. Cela me paraît moralement inacceptable. Sa démission s'impose parce que c'est de l'argent public. L'argent public n'est pas fait pour organiser des dîners privés fastueux", a déclaré la présidente de Génération écologie.

"Débauche de moyens"

L'ancienne ministre de l'Écologie de François Hollande ne croit pas que François de Rugy puisse s'abriter derrière l'argument de son "travail de représentation". "On est sur une débauche de moyens pour des dîners avec des amis qu'il qualifie lui-même d'informels. Ce n'est pas de la représentation et d'ailleurs beaucoup de ceux qui ont exercé des fonctions officielles n'ont jamais eu ce type de pratiques aux frais de l'Assemblée nationale et de l'État", a-t-elle dénoncé.

François de Rugy et son épouse ont multiplié les dîners privés fastueux à l'Hôtel de Lassay entre 2017 et 2018, rapporte mercredi Mediapart, documents, photos et témoignages à l'appui. François de Rugy a mis en avant mercredi "un travail de représentation" requis par ses fonctions, niant toute "soirée fastueuse", selon un texte transmis par son cabinet.