Covid-19 : ce qu'a dit Emmanuel Macron aux maires sur la réouverture du pays

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron a enchaîné les réunions sur les perspectives de réouverture du pays jeudi. 1:28
Emmanuel Macron a enchaîné les réunions sur les perspectives de réouverture du pays jeudi. © CHRISTIAN HARTMANN / POOL / AFP
Partagez sur :
Le président de la République Emmanuel Macron s'est exprimé devant une quinzaine de maires, jeudi, sur la stratégie vaccinale et les perspectives de réouverture du pays. "En fonction de l'évolution, l'ouverture se tiendra, ou pas, aux alentours du 15 ou du 20 mai", rapporte l'un des participants à la réunion sur Europe 1.
DÉCRYPTAGE

Alors que le retour en présentiel des enfants à l'école aura lieu dans une dizaine de jours, Emmanuel Macron veut accélérer sur la préparation des semaines à venir. Jeudi soir à partir de 18 heures, le président de la République a ainsi réuni une dizaine de ministres pour examiner les protocoles de réouverture des lieux fermés. Fin mars, le chef de l'Etat avait évoqué une réouverture de certains lieux culturels et des terrasses à partir de la mi-mai. Ces perspectives, Emmanuel Macron les a aussi évoquées plus tôt dans l'après-midi avec une quinzaine de maires présentés comme "représentatifs des territoires et des sensibilités politiques" en visioconférence.

"L'ouverture se tiendra, ou pas, aux alentours du 15 ou du 20 mai"

Maire de La Roche-sur-Yon, en Vendée, Luc Bouard faisait partie de ces élus. Contacté jeudi soir par Europe 1, il raconte que le président de la République a été "optimiste mais prudent" lors des échanges qui portaient aussi sur la crise sanitaire. "Il nous a dit que les hospitalisations allaient continuer à monter encore une dizaine de jours pour avoir un pic qui se situerait entre le 27 et le 30 avril. En fonction de l'évolution, l'ouverture se tiendra, ou pas, aux alentours du 15 ou du 20 mai", rapporte Luc Bouard. Celle-ci devrait concerner les terrasses et les musées dans un premier temps.

Le chef de l'Etat aurait également promis un "projet de plan d'ouverture dans les dix jours" qui devrait ensuite être "discuté avec les maires sur les deux ou trois semaines qui suivent". "L'ouverture des premiers bars et des lieux de culture" devrait s'ensuivre, c'est-à-dire "dans une trentaine de jours" à partir d'aujourd'hui, toujours selon l'élu. Ensuite, la réouverture progressive du pays pourrait se dérouler par étapes de trois semaines. Le chef de l'État promet à chaque fois des discussions en amont entre les préfets et les élus à l'échelle locale. Car il pourrait y avoir des ouvertures selon les territoires.

"Il y aura plus de co-constructions, plus d’expérimentations", a confirmé à Europe 1 un proche d’Emmanuel Macron.

"Pas question" d'arrêter les vaccinations avec AstraZeneca et Johnson & Johnson

Quant à la "stratégie vaccinale", elle "devrait porter ses fruits" aurait indiqué en résumé Emmanuel Macron. "Ce qu'il nous a dit, c'est que (les vaccins) AstraZeneca et Johnson & Johnson étaient sur la sellette mais que pour lui et pour la France, il n'était pas question pour l'instant d'arrêter" leur utilisation, ajoute Luc Bouard.

"Le calendrier est décidé par le président de la République et par le Premier ministre, en fonction de la situation sanitaire de la France. Nous, notre responsabilité (...) c'est de présenter des protocoles de sortie" préparés avec les professionnels, a déclaré de son côté le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire, en amont de la réunion jeudi. Mercredi, il avait refusé de confirmer une date de réouverture, prévenant que le 15 mai faisait "partie des hypothèses".

Pour une prise de parole d'Emmanuel Macron sur le sujet, il faudra attendre encore un peu. Son entourage laisse entendre qu’il s’adressera aux Français d’ici la fin du mois.

Europe 1
Par Charles Guyard et Jean-Rémi Baudot, édité par Jonathan Grelier avec AFP