Coronavirus : que sait-on de l’état de santé d'Emmanuel Macron ?

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron 1:51
Emmanuel Macron devrait enchaîner les réunions en visioconférence ces prochains jours. © CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Partagez sur :
Le président de la République Emmanuel Macron a quitté seul l'Élysée, jeudi soir, après l'annonce de son test positif au Covid-19 plus tôt dans la journée. Le chef de l'État s'est rendu à Versailles pour se mettre à l'isolement dans la résidence officielle de La Lanterne. Et on en sait désormais plus sur ses symptômes.

L'annonce du test positif du président de la République Emmanuel Macron au Covid-19 a bousculé le sommet de l'État, jeudi. Dans la matinée, l'Élysée faisait savoir que le chef de l'État avait subi un test "dès l'apparition de premiers symptômes", sans donner plus de précisions sur ces derniers. On sait désormais, selon son entourage, qu'Emmanuel Macron souffre vendredi matin d'une toux et de fièvre, ainsi que d'une importante fatigue et d'un écoulement nasal. Un bilan de santé devrait être publié dans la journée, promet un conseiller élyséen. 

Emmanuel Macron s'est rendu à Versailles sans Brigitte Macron

Conséquence : le président a quitté l'Élysée jeudi soir pour se mettre à l'isolement à Versailles, dans la résidence officielle de La Lanterne. Il s'y est rendu seul, sans sa femme Brigitte qui a été testée négative au Covid-19 jeudi, a indiqué son cabinet. Sur BFMTV, le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal a précisé que le président était "suivi par un médecin du service de santé des armées". Entouré de cette équipe médical, Emmanuel Macron "pourra à la fois s'isoler et continuer à travailler", a indiqué l'Élysée.

Les prochains jours vont donc ressembler à un interminable enchaînement de réunions en visioconférence pour le chef de l'État, avec évidemment du repos. Ses collaborateurs ne viendront plus dans son bureau. Il devrait rester à Versailles au moins jusqu'à Noël, mais sa période de convalescence pourrait durer au-delà.

"S’il avait été imprudent, il aurait été contaminé bien plus tôt"

Reste la question de la contamination du Président. En raison de la durée d'incubation, ce dernier a vraisemblablement été contaminé en fin de semaine dernière, soit probablement à Bruxelles lors du dernier Conseil européen, selon un conseiller de l'Élysée. "Il y a plus de chance qu'il ait été contaminé par un membre de sa délégation", s'agace un diplomate.

Le fait qu'Emmanuel Macron soit positif au Covid-19 illustre pour beaucoup l'importance du risque de contamination malgré les gestes barrières, qui semblent parfois oubliés. L'entourage du chef de l’Etat se défend de toute imprudence. Pour une conseillère, "s’il avait été imprudent, il aurait été contaminé bien plus tôt…"

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par Jonathan Grelier