Coronavirus : qu'attendre du conseil de défense réuni par Emmanuel Macron ?

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron réunit un conseil de défense pour préparer la suite de la gestion de la crise du coronavirus. 1:18
Emmanuel Macron réunit un conseil de défense pour préparer la suite de la gestion de la crise du coronavirus. © AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron réunit vendredi un Conseil de défense sur la crise du Covid-19 pour faire le point sur la reprise de l'épidémie et "étudier de nouvelles mesures", selon le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal. "Les possibilités d'assouplissement ne semblent pas raisonnables", prévient une source dans l'exécutif.

La crise du coronavirus n'est pas finie : l'exécutif ne cesse de le répéter. Vendredi matin, Emmanuel Macron réunit ses ministres pour un conseil de défense consacré au Covid. L'ordre du jour : faire le point sur l'épidémie en France et étudier de nouvelles mesures, alors que le nombre de nouveau cas a augmenté de 26% en une semaine. Les sujets qui seront sur la table : les tests, notamment dans les aéroports, et la question des contrôles aux frontières... voire leur fermeture.

"On ne s'interdit rien pour lutter contre l'épidémie", a indiqué mercredi le porte parole du gouvernement, Gabriel Attal. "Le seul objectif, c'est de protéger au mieux les Français", a-t-il poursuivi. "La pandémie connait une expansion dans le monde. C'est sans doute à mettre en parallèle avec le relâchement constaté dans les gestes barrières", explique-t-on au sein de l'exécutif.

Aucune annonce n'est à attendre

Avec ce conseil de défense, Emmanuel Macron veut aussi se projeter sur la rentrée. "Il nous permettra de commencer à donner de la visibilité à l'ensemble des acteurs", a affirmé le porte parole du gouvernement. Le décret interdisant les grands rassemblement court jusqu'à la fin du mois d'août. Le seuil de 5.000 participants sera examiné.

"Mais les possibilités d'assouplissement ne semblent pas raisonnables", tempère une source dans l'exécutif. Aucune annonce n'est à attendre à l'issue de ce conseil de défense, instance très confidentielle.