Attaque au couteau : l'assaillant a été abattu "moins de neuf minutes" après un appel à police-secours

, modifié à
  • A
  • A
Selon Édouard Philippe, l'assaillant a été abattu "moins de neuf minutes" après l'appel passé aux services de secours.
Selon Édouard Philippe, l'assaillant a été abattu "moins de neuf minutes" après l'appel passé aux services de secours. © AFP
Partagez sur :
Le Premier ministre Édouard Philippe a salué l'intervention rapide des forces de l'ordre après l'attaque survenue samedi soir à Paris, soulignant que le bilan aurait pu être "plus lourd". 

Edouard Philippe a rendu hommage samedi soir à la rapidité de l'intervention des policiers, qui ont neutralisé l'auteur de l'attaque au couteau à Paris et évité un "bilan plus lourd".

Déplacement au commissariat du IIIe arrondissement. Le Premier ministre s'est rendu samedi soir au commissariat du IIIe arrondissement après l'attaque qui a fait un mort et quatre blessés, dont deux "dans une urgence absolue". La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie.

L'identité de l'assaillant inconnue. L'identité de l'assaillant "n'est pas établie à l'heure où je vous parle", a déclaré à la presse Édouard Philippe. Il a salué "l'exceptionnelle réactivité des forces de police". Un appel à police-secours a été, selon lui, passé à 20h47. "Dans les cinq minutes", les policiers étaient sur place et "moins de neuf minutes" après, l'auteur de l'attaque était abattu. "Cette rapidité dans la réaction a de toute évidence évité un bilan plus lourd", a souligné Édouard Philippe.

"Ne céder en rien aux menaces". Il a rendu hommage, après cette attaque et celle de Trèbes, dans l'Aude, il y a quelques semaines, aux "gendarmes et policiers du quotidien qui sont en première ligne". "Ils ont une nouvelle fois montré leur remarquable maîtrise". "La France est déterminée à ne céder en rien aux menaces que les assaillants veulent faire peser sur elle", a-t-il assuré, promettant des "réponses fermes, claires".

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP