EN DIRECT - "Une proche" de l'assaillant placée en garde à vue vendredi soir

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Un homme a tiré sur des CRS à Carcassonne, vendredi matin, avant de prendre en otage les clients d'un supermarché. Au moins trois morts et seize blessés sont à déplorer. L'assaillant a été tué. L'Etat islamique a revendiqué les attaques.
LIVE

Un homme a ouvert le feu sur quatre CRS à Carcassonne, dans l'Aude, vendredi matin, a appris Europe 1. Les gendarmes, d'une compagnie marseillaise, faisaient un footing lorsqu'ils ont été pris pour cible par le tireur, à bord d'une voiture. Un CRS a été blessé à l'épaule. 

Plusieurs heures de prise d'otages. Le véhicule a été retrouvé sur le parking du Super U de la commune de Trèbes, à quelques kilomètres de là. Une prise d'otage a démarré dans le supermarché vers 11 heures. Plusieurs clients et employés étaient retenus par le suspect. 

L'homme aurait crié "Allah Akbar". Un témoin sur place a déclaré avoir entendu l'homme, qui porte une barbe, crier "Allah Akbar". L'assaut a été donné vers 14h30 et le preneur d'otages a été abattu. Plusieurs gendarmes ont été blessés dans l'opération. L'Etat islamique, via son organe de propagande, a revendiqué la série d'attaques menées à Carcassonne et Trèbes.

Une troisième victime. Les gendarmes ont également découvert le corps d'une troisième victime à proximité immédiate de la caserne de CRS, dans un fossé. Un homme grièvement blessé se trouvait à ses côtés. Il pourrait s'agir du passager et du conducteur du véhicule utilisé par l'assaillant. 

Les + lus