Appel du 18 juin : une journée riche en séquences et en symboles pour Emmanuel Macron

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron passera une partie de la journée de jeudi en Angleterre pour célébrer l'Appel du 18 juin. 1:04
Emmanuel Macron passera une partie de la journée de jeudi en Angleterre pour célébrer l'Appel du 18 juin. © Ludovic Marin / POOL / AFP
Partagez sur :
Malgré les mesures de restriction sanitaire, Emmanuel Macron se rend à Londres jeudi pour commémorer le 80ème anniversaire de l'Appel du 18 juin. Le chef de l'Etat sera accueilli par le Premier ministre britannique et le prince Charles. Il devrait également prononcer un discours.

Pour célébrer les 80 ans de l’Appel du 18 juin du général de Gaulle, Emmanuel Macron a voulu une journée de commémorations particulièrement chargée, riche en séquences et en symboles, comme il les affectionne particulièrement. Trois étapes attendent le chef de l’Etat ce jeudi.

Dans la matinée, Emmanuel Macron s'est d'abord rendu au musée de l’ordre de la Libération, puis aux traditionnelles commémorations du Mont Valérien au mémorial de la France combattante. L’Elysée a tenu à ce que cette cérémonie illustre l’amitié entre la France et la Grand-Bretagne. Les pilotes de la patrouille de France ont par exemple survolé le mont Valérien avec leurs homologues britanniques des Red Arrows.

Nous avons également pu assister aux échanges entre le Président et Hubert Germain, ce résistant de 99 ans, l’un des quatre derniers compagnons de la libération encore en vie. Les deux hommes ont notamment parlé de la mémoire du Général de Gaulle. En quittant Hubert Germain, le Président lui a confié : "On fera en sorte que chaque jeune sache ce qu’il vous doit".

La Légion d’honneur remise à la ville de Londres

Mais le point fort de la journée du Président sera outre-manche. Malgré les restrictions sanitaires, Emmanuel Macron passera en effet l’après-midi à Londres, "capitale de la France libre", rappelle l’Elysée. Il s’agit du premier déplacement à l’étranger du président depuis la crise du Covid-19. La journée sera faite de cérémonies et d’échanges bilatéraux avec le prince Charles et le Premier ministre Boris Johnson. Parmi les symboles, Emmanuel Macron remettra la Légion d’honneur à la ville de Londres. Il y prendra aussi la parole.

À l’heure où le passé de la France et ses figures historiques sont parfois remises en cause, Emmanuel Macron devrait rappeler aujourd’hui que le général de Gaulle est pour lui "un exemple", comme l’explique l’un de ses proches.

Europe 1
Par Jean-Rémi Baudot, édité par Romain David