Aide aux restaurateurs : un plafond à 100.000 euros "mais on s'adapte", indique Griset

, modifié à
  • A
  • A
Alain Griset 1:23
Alain Griset, le ministre des PME, était vendredi l'invité politique d'Europe Matin. © Europe 1
Partagez sur :
Invité vendredi d'Europe matin, le ministre des PME, Alain Griset, a détaillé la nouvelle aide pour les entreprises qui resteront fermées administrativement en décembre, dont les bars et restaurants. Le plafond, fixé à 100.000 euros "pour l'instant", pourrait bouger selon les besoins des uns et des autres, a-t-il laissé entendre.
INTERVIEW

Le gouvernement a annoncé que toutes les entreprises fermées administrativement jusqu’au 20 janvier allaient pouvoir, quelle que soit leur taille, postuler à une aide équivalente à 20% de leur chiffre d'affaires par rapport à l’an passé sur le mois décembre. Cette mesure, qui s’adresse en priorité à l’hôtellerie, aux restaurateurs, aux patrons de bar et de discothèque, est censée compléter un vide du fonds de solidarité renforcé, pour l’instant ouvert aux seules entreprises de moins de 50 salariés pour les pertes de novembre, à hauteur de 10.000 euros.

"Ce plafond couvre 90 à 95% des professionnels"

"Pour l’instant, il y a un plafond fixé à 100.000 euros" pour la nouvelle aide, a précisé Alain Griset, le ministre délégué aux Petites et moyennes entreprises, vendredi au micro d’Europe Matin. "Mais on s’adapte", a-t-il également glissé, laissant entendre que ce seuil pourrait être revu à la hausse. "Hier, on nous a dit qu’il y avait encore quelques cas qui n’étaient pas traités. Nous allons les regarder", promet Alain Griset, "mais il est évident que ce plafond couvre 90 à 95% des professionnels", veut-il souligner.

Concernant le fonds de solidarité pour novembre, les professionnels pourront remplir le formulaire en ligne d'indemnisation à partir du 4 décembre. "Et dans les jours qui suivent l’argent sera sur leur compte en banque", assure le ministre.

Europe 1
Par Romain David