Madame Monsieur raconte "l'envers du décor" de l'Eurovision : "C'est tout un monde !"

  • A
  • A
Emilie Satt est la chanteuse du duo Madame Monsieur 3:34
Emilie Satt est la chanteuse du duo Madame Monsieur © Europe 1
Partagez sur :
Emilie Satt, la chanteuse du duo Madame Monsieur, est l'invitée vendredi de l'émission "Culture Médias" pour la sortie de leur single "Cœurs abîmés". Elle revient sur leur expérience de l'Eurovision et dévoile un pan mal connu de la compétition. Le duo Madame Monsieur représentait la France lors de l'édition 2018 du concours.
INTERVIEW

Madame Monsieur dévoile Cœurs abîmés, le nouveau single du duo qui représentait la France à l'Eurovision en 2018. Ils étaient les premiers candidats français à être choisis par le public grâce à l'émission En route pour l'Eurovision. L'émission Culture Médias reçoit à cette occasion vendredi Emilie Satt, chanteuse du groupe. Elle revient au micro de Philippe Vandel sur l'expérience du duo au concours international de chant.

La chanteuse dévoile un pan méconnu de la compétition : ce qu'il se passe entre la sélection du candidat français et la grande soirée de la finale. "Il y a un avant et un après, c'est certain", estime Emilie Satt. "On a vécu cette période en prenant tout ce qu'on pouvait prendre. On a grandi vraiment très fort pendant ces quelques mois de préparation, en amont de la grande soirée."

Un "envers du décor passionnant et bienveillant"

Un amont qu'elle détaille. "On pense toujours que l'Eurovision, c'est une soirée. Mais en fait, il y a tout un travail en amont, des concerts un peu partout en Europe, de présentation de la chanson", précise la chanteuse. "Il y a tout un travail préparatoire où l'on va rencontrer les 'eurofans' un peu partout en Europe et même plus loin."

Cette étape cruciale de la compétition est bien peu médiatisée en France. Elle est beaucoup plus connue dans les pays qui ne sont pas fondateurs du concours, et qui doivent ainsi promouvoir leur chanson pour accroître leurs chances de se qualifier aux différentes étapes qui mènent à la finale. La France, pays fondateur, est automatiquement qualifiée. "C'est tout un monde l'Eurovision !", résume Emilie Satt. "On connaissait bien l'Eurovision, mais comme tout le monde. On a découvert l'envers du décor qui est passionnant, très, très bienveillant et qui nous a vraiment porté."

Le blues de l'après Eurovision

Emilie Satt explique aussi que cette bonne ambiance rend l'après d'autant plus difficile à traverser. "Le lendemain de la finale de l'Eurovision, on est descendus vraiment très bas. Comme si toute la pression redescendait", confie-t-elle. "Il paraît que même chez les préparateurs et les organisateurs, les gens qui travaillent à l'Eurovision, il y a ce même blues énorme qui arrive. Et on a ressenti ça vraiment très fort. On était épuisés aussi après tous ces mois de travail."

Une fois le blues passé, Madame Monsieur a dû faire fructifier l'exposition de l'Eurovision pour faire grandir sa carrière. "L'histoire d'après est importante puisqu'il faut réussir à la construire", confirme Emilie Satt. "Donc, c'est très important de rester dans l'esprit des gens comme ayant fait l'Eurovision. Mais il faut aussi s'en détacher un peu. Ce qui n'est pas une mince affaire." La finale de l'Eurovision 2021 aura lieu le 22 mai prochain. Barbara Pravi, représentante de la France, est en pleine tournée de présentation de son titre Voilà, comme en témoigne son compte Instagram.

Europe 1
Par Alexis Patri