"C'est toujours pas sorcier" : une émission aussi populaire que sa grande soeur des années 90

  • A
  • A
Partagez sur :
Diffusée sur France 4 et la plateforme Okoo, l'émission de vulgarisation scientifique "C'est toujours pas sorcier", la petite sœur du programme culte des années 1990, est de retour sur les écrans depuis lundi. Max Bird, l'un de ses présentateurs, était l'invité de l'émission Culture médias, mercredi sur Europe 1.
INTERVIEW

C'est la petite sœur de la célèbre émission C'est pas sorcier. Explorer les océans, partir à la découverte des dents, ou encore de l'or : la saison 2 de C'est toujours pas sorcier est de retour depuis lundi sur France 4 et la plateforme Okoo. Max Bird, l'un de ses trois présentateurs, était l'invité de Philippe Vandel, mercredi sur Europe 1. Fan absolu de Jamy Gourmaud, présentateur vedette de l'ancienne version de l'émission, Max Bird a raconté le succès rencontré par cette nouvelle mouture du programme de vulgarisation scientifique à destination des petits et des grands.

"Séduire les parents et fans de la première génération"

"On s'adresse à une nouvelle génération qui n'a pas forcément connu C'est pas sorcier", explique le présentateur, âgé de 29 ans. "Le but du jeu est toujours de prendre les thèmes les plus larges possibles et de les dérouler pour que ce soit intelligible et clair". Le concept est repris par la même chaîne de télévision, "le but étant de faire une bonne émission de vulgarisation scientifique qui éveille la curiosité", rappelle Max Bird. "Avec une telle marque, on est sûrs que ça va aussi séduire les parents et fans de la première génération".

Également comédien, Max Bird réalise des vidéos scientifiques sur YouTube, et donne des spectacles dans le même esprit, sur scène, attirant un public âgé de 15 à 30 ans. C'est toujours pas sorcier s'adresse principalement aux 7-15 ans, mais a été pensé pour satisfaire la curiosité de toute la famille. "Ce qui est fondamental, c'est que ça peut intéresser tout le monde, si on prend un sujet, qu'on le rend digeste et qu'on le prémâche beaucoup, ça devient aussi une énorme chance pour des adultes qui ne connaissent pas forcément ce sujet".

Saison 2 en tournage, probable saison 3

La saison 1 a rencontré un franc succès. Au total, l'émission comptabilise plus d'un million de vidéos vues sur les quatre écrans depuis le 9 décembre, et depuis le début du confinement, elle rassemble 13,2% de parts d'audience sur la tranche des 4-14 ans. "Les collaborateurs sont très contents", exprime Max Bird. "On est en train de lancer la saison 2 et il est fort probable qu'une saison 3 soit dans les tiroirs". Mais confinement oblige, le tournage de la saison 2 a été interrompu. "On a déjà sept épisodes disponibles pour cette deuxième saison", annonce le présentateur.

La chaîne France 4 devait définitivement s'éteindre le 9 août prochain, mais aujourd'hui, les députés remettent en cause la disparition de la chaîne, notamment depuis le confinement. Sur le sujet, Max Bird dit ne rien savoir. "Je pense que si l'on arrive à transférer le public sur la plateforme, et que ça devient la nouvelle manière de consommer ce genre de programme, pourquoi pas. Mais qu'il y ait une chaîne qui s'adresse a la jeunesse et qui fasse un travail sérieux, ça me parait indispensable".

Europe 1
Par Pauline Rouquette