Trump annule le voyage de son secrétaire d'Etat Pompeo en Corée du Nord

, modifié à
  • A
  • A
Donald Trump a accusé la Chine de ne plus pousser suffisamment à la dénucléarisation de la Corée du Nord.
Donald Trump a accusé la Chine de ne plus pousser suffisamment à la dénucléarisation de la Corée du Nord. © SAUL LOEB / AFP
Partagez sur :
Le président américain justifie cette décision par un manque de progrès sur la dénucléarisation, qu'il a en partie imputé à la Chine.

Le secrétaire d'État Mike Pompeo n'ira pas Corée du Nord. Donald Trump a annulé ce voyage, prévu en début de semaine prochaine, en raison d'un manque de progrès sur la dénucléarisation qu'il a en partie imputé à la Chine.

La Chine visée. "J'ai demandé au secrétaire d'Etat Mike Pompeo de ne pas aller en Corée du Nord à ce stade, car j'ai le sentiment que nous ne faisons pas suffisamment de progrès en matière de dénucléarisation de la péninsule coréenne", a tweeté le président des Etats-Unis. "En raison de notre position beaucoup plus dure sur le commerce à l'égard de la Chine, je pense qu'ils n'aident plus comme avant avec le processus de dénucléarisation", a-t-il déploré.

Premier mécontentement depuis le sommet du 12 juin. Selon Donald Trump, Mike Pompeo pourra se rendre à Pyongyang "dans un avenir proche, probablement une fois que nous aurons trouvé une solution à nos relations commerciales avec la Chine". Depuis son sommet historique du 12 juin avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, c'est la première fois que le président américain manifeste publiquement sa frustration face à l'absence d'avancées concrètes en matière de désarmement nord-coréen. Pour autant, dans un tweet, Donald Trump adresse, "en attendant", ses "salutations les plus chaleureuses au président Kim". "J'ai hâte de le revoir!", conclut-il.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP