MSF lance un appel au monde pour que l'Aquarius obtienne un pavillon

, modifié à
  • A
  • A
L'Aquarius est le dernier bateau en Méditerranée à sauver des migrants.
L'Aquarius est le dernier bateau en Méditerranée à sauver des migrants. © PAU BARRENA / AFP
Partagez sur :
Bientôt privé de pavillon, le navire humanitaire Aquarius en appelle à tous les États du monde pour trouver une immatriculation, afin de poursuivre ses opérations de sauvetage de manière légale. 

L'organisation Médecins sans frontières (MSF) a lancé jeudi un appel aux gouvernements du monde entier pour que le navire humanitaire Aquarius obtienne un pavillon après la décision du Panama de lui retirer son immatriculation. "Nous faisons appel à tous les gouvernements, pas seulement européens, aux gouvernements qui ont à cœur la vie des gens afin qu'un pavillon nous soit donné", a déclaré Claudia Lodesani, présidente de MSF Italie lors d'une conférence de presse à Rome. "Nous voulons continuer à travailler en Méditerranée, la mer aujourd'hui la plus dangereuse du monde, de façon transparente et en respectant la loi, comme nous avons toujours fait" a-t-elle ajouté. 

Le dernier bateau en Méditerranée à secourir les migrants. Affrété par deux ONG, MSF et SOS Méditerranée, l'Aquarius est le dernier navire humanitaire en Méditerranée centrale à recueillir des migrants qui tentent la traversée clandestine vers l'Europe. Le Panama a annoncé samedi qu'il allait retirer son pavillon au navire, déjà privé d'immatriculation par Gibraltar, pour "non-respect" des "procédures juridiques internationales" concernant le sauvetage de migrants en mer. "Les gens continuent à mourir en mer, il n'est pas vrai qu'il n'y a plus de morts, simplement nous les voyons moins parce qu'il n'y a plus de témoins, nous sommes le dernier bateau", a déclaré Claudia Lodesani. Selon elle, depuis le début de l'année "il y a eu 1.260 morts en Méditerranée".

Pavillon du Vatican ? L'Aquarius se trouve actuellement au large de Malte avec 58 migrants à son bord, dans l'attente de les transborder sur un autre bateau dans les eaux internationales. Les migrants doivent ensuite être répartis entre l'Allemagne, le Portugal, la France et l'Espagne qui se sont mis d'accord pour les accueillir. Interrogé sur la possibilité pour l'Aquarius, évoquée dans la presse, de recevoir un pavillon du Vatican, Frédéric Penard, directeur des opérations de SOS Méditerranée, a expliqué que l'offre serait "bien accueillie". "Nous n'avons pas directement contacté le Vatican, il existe un registre (d'immatriculation maritime) au Vatican qui, selon moi, n'a pas été utilisé depuis plus d'un siècle", a-t-il déclaré. "Mais nous accepterions volontiers une proposition du Vatican car nous avons besoin d'un pavillon pour que l'Aquarius poursuive sa mission en Méditerranée", a-t-il ajouté. 

 

Des députés proposent que l'Aquarius obtienne un pavillon suisse. Trois parlementaires suisses (socialiste, libéral-radical et du centre) ont demandé cette semaine à leur pays, qui n'est pas membre de l'UE, d'octroyer le pavillon helvétique au navire humanitaire Aquarius. Ces élus, Ada Marra (Parti socialiste), Kurt Fluri (Parti Libéral-Radical) et Guillaume Barazzone (Parti Démocrate-Chrétien) ont déposé mercredi une requête en ce sens au Parlement suisse. "La Suisse a une longue tradition humanitaire. Notre pays accueille de nombreuses organisations internationales et non-gouvernementales dont le but est d'améliorer le sort des réfugiés et de protéger les migrants", font valoir dans leur texte les trois parlementaires. La prochaine session du Parlement suisse, qui ne siège pas de manière permanente, aura lieu du 26 novembre au 14 décembre.