La Haye: la police arrête un homme soupçonné d'avoir poignardé trois adolescents

, modifié à
  • A
  • A
La police a interpellé un homme de 35 ans, suspecté d'avoir participé à l'attaque au couteau qui a fait trois blessés vendredi à la Haye
La police a interpellé un homme de 35 ans, suspecté d'avoir participé à l'attaque au couteau qui a fait trois blessés vendredi à la Haye © Sem VAN DER WAL / ANP / AFP
Partagez sur :
Une homme de 35 ans, sans domicile fixe, a été arrêté par la police néerlandaise. Il est soupçonné d'être impliqué dans l'attaque au couteau qui a fait trois blessés à la Haye aux Pays-Bas vendredi soir. 

La police néerlandaise a annoncé samedi avoir interpellé un homme soupçonné d'être impliqué dans l'attaque au couteau qui a fait trois blessés la veille dans une rue commerçante de La Haye, sans se prononcer sur la nature de cette attaque. "A la suite de l'agression au couteau commise à Grote Marktstraat, un homme de 35 ans vient d'être interpellé dans le centre de La Haye", a indiqué la police de la ville sur Twitter, précisant que l'homme n'avait "pas de domicile fixe". "Il sera transféré dans un commissariat de police où il sera interrogé", a ajouté la police.

Plusieurs scénarios étudiés

Le suspect avait pris la fuite après l'agression qui s'est déroulée dans un grand magasin du centre-ville, provoquant des scènes de panique parmi la foule de clients nombreux en ce jour de soldes du "Black Friday". Une porte-parole de la police, Marije Kuiper, a auparavant déclaré à l'AFP que les enquêteurs travaillaient sur plusieurs scénarios. Interrogée sur un éventuel mobile terroriste de l'attaque, elle avait répondu qu'il était "trop tôt pour spéculer sur ce genre de choses". Les enquêteurs ont notamment examiné un couteau retrouvé sur les lieux. Les trois victimes ont pu rentrer chez elles vendredi soir après avoir été hospitalisées. Il s'agit de trois adolescents, un garçon âgé de treize ans et deux filles de quinze ans. Ils ne se connaissaient pas, selon la police, citée par l'agence ANP. 

 

Aux Pays-Bas, la police avait dit initialement rechercher "un homme au teint légèrement basané", âgé de 40 à 50 ans et vêtu d'un manteau noir, d'un pantalon de jogging gris et d'une écharpe, avant de se raviser, affirmant que des "investigations approfondies" étaient toujours en cours. L'attaque s'est produite dans un grand magasin de la "Grote Marktstraat", une artère très fréquentée du plus grand quartier commerçant de la ville non loin du Parlement, où se trouve le siège du gouvernement. Des images diffusées sur les réseaux sociaux ont montré des clients paniqués, s'enfuyant pour s'éloigner de la scène, une rue commerçante éclairée par les décorations de Noël.