John Bolton : "Si Trump fait un deuxième mandat, les dégâts pourraient être irréparables"

, modifié à
  • A
  • A
1:35
© Logan Cyrus / AFP
Partagez sur :
Ancien conseiller de Donald Trump, et avant lui d’autres présidents républicains, John Bolton se livre à une charge au vitriol contre l’actuel hôte de la Maison-Blanche dans "La pièce où ça s’est passé". Invité exceptionnel d’Europe 1 mardi matin, ce spécialiste des relations internationales explique pourquoi un deuxième mandat de Donald Trump pourrait être catastrophique.
INTERVIEW

"Vous n’avez pas aimé la performance de Trump pendant son premier mandat ? Attendez de voir s’il en gagne un deuxième !". Il y a un peu plus d’un an, jamais John Bolton n’aurait prononcé une telle phrase. L’homme était en effet membre de l’administration du président américain, au poste très stratégique de Conseiller à la sécurité nationale des États-Unis. Mais en septembre 2019, il a quitté avec fracas le cercle proche du pouvoir. Sur Europe 1, dont il était l'invité exceptionnel mardi matin, l’auteur de La pièce ou ça s’est passé assume ouvertement sa volonté de ne pas voir Donald Trump réélu mardi soir face à Joe Biden lors de la présidentielle américaine.

"Non seulement Donald Trump n'a pas appris, mais en plus, il s'en fiche"

Et pourtant, John Bolton est un républicain pur jus. Il avait d’ailleurs auparavant été le conseiller de Ronald Reagan, puis de George Bush père et fils. Mas il prévient : en cas de deuxième mandat, "Donald Trump sera encore plus hors de contrôle qu’il ne l’a été lors de ses quatre premières années". Le problème tient à la personnalité même du président américain, selon son ex-conseiller. "Je crois qu'il a encore plus confiance en sa propre opinion. A tort, selon moi. Mais il croit encore plus pouvoir se passer de conseillers qui savent comment gérer un gouvernement", juge-t-il.

Et ce n’est pas l’inexpérience de Donald Trump que Bolton attaque. "Il faut avouer qu'il y a des avantages à avoir un président qui est singulier, qui est hors système, qui apporte une perspective nouvelle à Washington, que Washington n'a jamais vu. Aucun président n’arrive avec toutes les compétences nécessaires. Le poste est beaucoup trop complexe", relève-t-il. Mais là encore, c’est la personnalité de l’ancien homme d’affaires qui pèche. "Les bons présidents apprennent ce qu’ils ont besoin de savoir pour pouvoir bien faire leur job. Non seulement Donald Trump n'a pas appris, mais en plus, il s'en fiche. Il pense pouvoir tout décider en suivant son instinct, ses tripes, car c'est ce qu'il fait depuis 4 ans."

Découvrez le podcast Mister President par Europe 1 Studio

La politique américaine vous passionne ? Vous vous demandez encore comment Donald Trump a-t-il pu être élu ? Découvrez "Mister President par Europe 1 Studio", le podcast d'Olivier Duhamel. De Truman à Obama, de Kennedy à Clinton en passant par les Bush, père et fils… le politologue vous raconte l'incroyable histoire des élections présidentielles américaines depuis 1948.

>>> Retrouvez les 12 épisodes sur notre site Europe1.fr,  sur Apple PodcastsGoogle PodcastsSoundCloud ou vos plateformes habituelles d’écoute.

"Trump président, c'est quatre ans de plus que ce que vous avez déjà vu... mais en pire"

Difficile donc pour John Bolton d’imaginer que les choses s’arrangent en cas de deuxième mandat. "Les dégâts qu'il a commis lors de son premier mandat peuvent être réparés, là -dessus je suis très optimiste. En revanche, si Trump faisait un deuxième mandat, là de nombreux dégâts pourraient être irréparables."

John Bolton pense d’abord à son domaine de prédilection : les relations internationales. "Je pense que Trump président, c'est quatre ans de plus que ce que vous avez déjà vu, mais en pire", prédit l’ancien conseiller. "Par exemple, lors de son premier mandat, Trump était sur le point d'annoncer le retrait des Etats-Unis de l'OTAN. Avec un deuxième mandat, il pourrait parfaitement le faire. Avec la Chine, il pourrait absolument retourner sa veste. Il pourrait renégocier avec Xi Jinping sur les accords commerciaux."

Et John Bolton de conclure : "C'est difficile de savoir à quoi ressemblerait un deuxième mandat avec Trump. Ce qui est certain, c'est que ce ne sera pas plus cohérent que le premier."