EN DIRECT - Les concerts debout autorisés le 30 juin, réouverture des discothèques le 9 juillet

, modifié à
  • A
  • A
Les discothèques rouvrent leurs portes le 9 juillet, avec une jauge et un pass sanitaire, mais sans maque obligatoire.
Les discothèques rouvrent leurs portes le 9 juillet, avec une jauge et un pass sanitaire, mais sans maque obligatoire. © Pixabay
Partagez sur :
La France pourra célébrer la Fête de la musique lundi soir, alors que le couvre-feu, en vigueur depuis huit mois, a été levé dimanche. En parallèle, le gouvernement annonce l'autorisation des concerts debout à partir du 30 juin, et la réouverture des discothèques le 9 juillet. Sur le front de l'épidémie de Covid-19, la pression hospitalière a continué de baisser en début de week-end. Suivez avec nous l'évolution de la situation. 

Trois jours après la fin de l'obligation du port du masque en extérieur, les Français ont retrouvé une vie presque normale, avec la levée du couvre-feu instauré il y a huit mois, grâce à la baisse des contaminations. La France, l'un des pays d'Europe les plus touchés par le coronavirus avec plus de 110.000 décès, était l'un des derniers à maintenir une telle mesure avec l'Italie et la Grèce. L'amélioration de la situation sanitaire permettra aux concerts debout de se tenir à nouveau à partir du 30 juin, et aux discothèques de rouvrir le 9 juillet. Suivez en direct l'évolution de la situation :

Les informations à retenir :

  • Après 8 mois, la France est sortie du couvre-feu dimanche
  • Réouverture des discothèques le 9 juillet
  • Les concerts debout pourront de nouveau se tenir à partir du 30 juin
  • La pression hospitalière poursuit sa décrue
  • Un mois avant les JO, l’état d’urgence sanitaire levé à Tokyo

Réouverture des discothèques et concerts debout

Les discothèques fermées depuis 15 mois rouvriront "à compter du 9 juillet", sur présentation du pass sanitaire et avec une jauge réduite en intérieur, a annoncé lundi le ministre chargé des PME Alain Griset. "Le président a choisi cette journée pour annoncer la réouverture des discothèques à compter du 9 juillet prochain, avec un accès réservé à ceux qui pourront produire un pass sanitaire", a déclaré Alain Griset lundi, à l'issue d'une réunion à l'Elysée avec les représentants du secteur, précisant que la capacité d'accueil sera réduite à "75% des normes habituelles en intérieur". Le masque ne sera pas obligatoire, mais recommandé.

Par ailleurs, les concerts avec du public debout seront à nouveau autorisés en France à partir du 30 juin, a annoncé lundi la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. Le gouvernement a décidé une "réouverture des concerts debout à partir du 30 juin (...) avec une jauge de 75% dans les établissements en intérieur, et jauge de 100% en extérieur", a déclaré la ministre après une réunion à l'Elysée avec les professionnels du secteur.

Fin du couvre-feu

Face à l'amélioration continue de ses indicateurs épidémiques, la France s'est affranchie dimanche du couvre-feu, nouvelle étape d'un retour à la vie d'avant après l'abandon la semaine dernière du masque en extérieur. Cette situation sanitaire permettra à la Fête de la musique d'avoir lieu cette année, mais encadrée par un protocole précis.

Les groupes ne pourront jouer que dans les bars et les restaurants. Il faut également noter que les rassemblements sur la voie publique de plus de dix personnes seront interdits. Si l'événement auquel vous souhaitez assister se déroule dans une salle, sachez que ce sera avec une jauge de capacité limitée à 65%. Emmanuel Macron a indiqué jeudi qu'un concert se tiendrait à l'Elysée lundi, avec "de la musique électro, des DJ". Il a notamment cité Jean-Michel Jarre et Cerrone.

La pression hospitalière continue de décroitre

La pression a continué de diminuer samedi dans les hôpitaux, qui comptaient moins de 11.000 malades du Covid-19, selon les chiffres de Santé publique France. L'agence sanitaire recensait 10.531 patients atteints du Covid-19 hospitalisés, contre 10.738 le vendredi. Les services de soins critiques (qui rassemblent réanimation, soins intensifs et surveillance continue) accueillaient 1.703 personnes, contre 1.740 jeudi.

La France déplorait par ailleurs samedi 22 nouveaux décès à l'hôpital dus au coronavirus, pour un total de 110.753 décès depuis le début de l'épidémie, dont 84.297 à l'hôpital. Le nombre de nouveaux cas détectés a quant à lui légèrement augmenté samedi, avec 2.624 malades dépistés (contre 2.439 vendredi), mais un taux de positivité des tests sur les 7 derniers jours s'établissant à 1,1% (contre 1,2% la veille).

Côté vaccination, 18.175.104 personnes étaient complètement vaccinées samedi (deux injections, ou une seule si elles ont été vaccinées avec le produit de Janssen, à dose unique, ou si elles avaient déjà eu le Covid auparavant). Et 31.964.313 personnes avaient reçu au moins une injection, soit 47,7% de la population totale et 60,9% de la population majeure.

En Chine, un milliard de doses administrées

La Chine a désormais administré plus d'un milliard de doses de vaccins anti-Covid, a annoncé dimanche le ministère de la Santé, sans toutefois préciser le pourcentage de la population ayant reçu une vaccination complète. Ce nombre de doses injectées représente plus du tiers du total planétaire, soit 2,5 milliards, selon un comptage de l'AFP réalisé vendredi.

Assouplissements au Japon avant les JO

Au Japon, à un mois des Jeux olympiques (23 juillet-8 août), l'état d'urgence sanitaire a été levé dimanche comme prévu à Tokyo et dans huit autres départements, mais certaines restrictions sont maintenues. Néanmoins, des spectateurs locaux seront autorisés à assister aux épreuves, à 50% des capacités des installations et dans la limite de 10.000 personnes.

Russie : sanction en cas de refus de vaccin

Les employés refusant la vaccination contre le Covid-19 dans les régions où elle est obligatoire pourront être mis en congé sans solde, a annoncé le ministre russe du Travail sur fond d'épidémie galopante et de campagne d'immunisation qui patine.

Copa America : le Chili enfreint les restrictions pour... un coiffeur

La Fédération chilienne de football a reconnu dimanche avoir rompu la bulle sanitaire entourant sa sélection à la Copa America, en raison de la venue d'un coiffeur sur le site où sont rassemblés les joueurs à Cuiaba (centre du Brésil).

Selon la presse chilienne, la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) devrait ouvrir un dossier disciplinaire pour non-respect des stricts protocoles sanitaires, alors que le Brésil, pays hôte de la Copa America, est le deuxième pays le plus durement touché au monde par la pandémie.

Mondial-2022 : Doha en quête de vaccins

Doha cherche à obtenir un million de doses de vaccins contre le coronavirus pour les supporters qui assisteront au Mondial-2022 de football organisé au Qatar, a indiqué dimanche l'agence officielle QNA.

Plus de 3,8 millions de morts dans le monde

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 3.868.393 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre 2019, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 10H00 GMT. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 1.422 nouveaux morts, le Brésil (1.025) et la Colombie (599).

Les États-Unis sont le pays le plus touché tant en nombre de morts que de cas, avec 601.825 décès pour 33.541.997 cas recensés, selon le comptage de l'université Johns Hopkins. Après les États-Unis, les pays les plus touchés sont le Brésil avec 501.825 morts et 17.927.928 cas, l'Inde avec 388.135 morts (29.935.221 cas), le Mexique avec 231.187 morts (2.477.283 cas), et le Pérou avec 190.425 morts (2.029.625 cas).

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP