Assassinat d'humanitaires au Niger : Castex préside une cérémonie d'hommage à Orly

, modifié à
  • A
  • A
Le Premier ministre Jean Castex a tenu à présider la cérémonie. 1:18
Le Premier ministre Jean Castex a tenu à présider la cérémonie. © AFP
Partagez sur :
Les corps des six humanitaires Français tués lors d'une attaque au Niger dimanche dernier vont être rapatriés ce vendredi depuis Niamey vers Orly. Une cérémonie d'hommage en présence notamment des familles, de l'ONG Acted et du Premier ministre Jean Castex se tient dans le salon d'honneur de l'aéroport parisien à 16 heures.  

Le temps des hommages. Un peu moins d'une semaine après le drame qui a coûté la vie à six humanitaires Français et deux nigériens, le Premier ministre Jean Castex préside vendredi à 16 heures une cérémonie à la mémoire des victimes. Cette cérémonie se déroule dans le salon d'honneur de l'aéroport d'Orly en présence des familles, alors que les corps des victimes françaises sont rapatriés sur le territoire par avion militaire depuis la capitale nigérienne, Niamey. 

Les membres des familles des victimes présents

Un moment de recueillement qu'a tenu à diriger personnellement le Premier ministre, avec l'accord d'Emmanuel Macron, alors qu'habituellement cette charge revient au ministre des Affaires étrangères. Outre les familles des victimes (Charline F, Stella G, Nadifa L, Myriam D, Léo R, et Antonin G.), des membres de l'ONG Acted dont les humanitaires faisaient partie seront présents.

Le Premier ministre sera quant à lui accompagné de Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'État auprès du ministre des Affaires étrangères chargé notamment des Français de l'étranger, et du ministre de la Justice Éric Dupond-Moretti. La presse ne sera pas présente, mais quelques séquences de l'événement seront diffusées à la télévision, avec l'accord des familles. 

Le Premier ministre devrait aussi aborder l'engagement militaire français sur place

Ce sont d'abord les proches des victimes et les représentants de l'ONG qui s'exprimeront pour ouvrir la cérémonie. Jean Castex prononcera ensuite un discours pour rendre hommage à l'engagement de ces jeunes mais aussi, précise Matignon, parler du contexte qui a conduit à ce type d'acte barbare. Le Premier ministre reviendra aussi sur l'engagement militaire de la France sur place, avant qu'une minute de silence soit observée.

Europe 1
Par Claudia Bertram, édité par Ugo Pascolo