Puy-de-Dôme : sur les 22 radars automatiques… 21 sont hors service

, modifié à
  • A
  • A
radar
La préfecture du département auvergnat a précisé qu'à chaque dégradation, elle portait plainte. (Photo d'illustration) © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Dans le département du Puy-de-Dôme, les radars ont particulièrement souffert ces derniers mois, entre colère des "gilets jaunes" et celle des opposants à la limitation à 80 km/h.

Entre la colère des anti-limitation à 80 km/h  et les contestations des "gilets jaunes", les radars automatiques ont la vie dure. La preuve dans le Puy-de-Dôme où le journal La Montagne, qui a mené l'enquête, a comptabilisé un seul radar encore en état de fonctionner sur les… 22 que compte pourtant le département. Le Puy-de-Dôme compte 17 cabines fixes classiques, quatre radars discriminants qui distinguent les camions ainsi qu'un radar tronçon. Mais sur ce total, seul un radar, situé sur la commune de Royat, fonctionnait début décembre après vérification sur le terrain par La Montagne. Et encore, ce dernier appareil venait d'être tout juste rétabli dans ses fonctions après avoir été tagué. 

Incendies et coup de fusil. Les 21 autres dispositifs ont souffert de multiples attaques. Neuf d'entre eux ont été incendiés, souvent avec des palettes ou des pneus embrasés, précise le quotidien. Un radar s'est pris un coup de fusil de la part d'un homme pris en flagrant délit. Le radar-tronçon, pour sa part, a vu ses deux caméras recouvertes de peintures. La préfecture du département auvergnat a précisé qu'elle portait plainte à chaque dégradation.