INFO EUROPE 1 - Coronavirus : un médecin tente d'étrangler sa femme, puis de contaminer les gendarmes

, modifié à
  • A
  • A
Le médecin aurait tenté de contaminer les gendarmes. Photo d'illustration.
Le médecin aurait tenté de contaminer les gendarmes. Photo d'illustration. © AFP
Partagez sur :
Un médecin du centre hospitalier de Tourcoing a été arrêté samedi soir, après avoir tenté d'étrangler sa femme. Également soupçonné d’avoir voulu contaminer les gendarmes venus l’interpeller, il est jugé en comparution immédiate ce lundi.
INFO EUROPE 1

Des gendarmes ont été agressés par un médecin de l'hôpital de Tourcoing, samedi soir, à Cysoing, près de Lille. Selon les informations d'Europe 1, l'homme de 66 ans, soupçonné de violences conjugales, a prétendu être porteur du coronavirus et aurait tenté de contaminer les forces de l'ordre. 

C’est un appel de détresse qui a déclenché l’intervention des forces de l'ordre. Une femme a téléphoné aux gendarmes après que son compagnon a tenté de l’étrangler. Lorsque les militaires sont intervenus sur place, ils ont été agressés par le suspect, médecin au centre hospitalier de Tourcoing. Sous l’emprise de l’alcool, ce dernier a prétendu être atteint par le Covid-19. Alors que les militaires l’avaient équipé de gants et d’un masque pour le ramener à la brigade, le suspect est parvenu à s’en défaire et aurait tenté de contaminer les gendarmes en toussant volontairement sur eux, précise à Europe 1 le parquet de Lille.

Le médecin sera jugé en comparution immédiate

Le médecin a été placé en garde à vue et sera jugé ce lundi en comparution immédiate devant le tribunal correctionnel pour violences volontaires sur conjoint et violences sur les forces de l’ordre.

Europe 1
Par Marion Dubreuil avec Guillaume Biet, édité par Antoine Terrel