A la découverte de l'Ariège: le pays cathare et la tomme des Pyrénées

  • A
  • A
6:55
© Europe 1
En balade ce week-end est une chronique de l'émission Europe Matin - Week-end - 6h-9h
Partagez sur :

Tous les samedis et dimanches, Vanessa Zhâ et Marion Sauveur nous font découvrir quelques pépites du patrimoine français. Aujourd'hui, plongée en Ariège, au cœur des Pyrénées pour découvrir le pays cathare et la tomme.

Direction l’Ariège ce matin, qui est en quelque sorte un petit condensé de pays cathare et des Pyrénées

Les Pyrénées, c’est le pays de panoramas, des pics, des grottes, dont la fameuse Grotte de Lombrives, pas loin de Tarascon sur Ariège. Elle a fait l’actualité pendant ces 40 derniers jours. C’est cette grotte que l’expédition scientifique Deeptime de Christian Clot, avait choisie pour base. Elle vient de se terminer. Et c’est vrai que ce lieu est particulièrement unique : c’est un site naturel classé, pas aménagé donc totalement vierge. Et puis très vaste, volumineux. C’est l’un des plus grands réseaux d’Europe. Et Lombrives, on peut la visiter avec un guide. C’est fascinant, chaque pas vous mène vers une salle différente.

Qu’est ce qu’un roi est venu faire là et lequel surtout ?

Henri IV ! Sa venue a été très préparée. Mais pourquoi ? figurez vous qu’il vouait un culte à Héraclès. Hercule. Dans la mythologie c’est lui qui a crée les Pyrénées, autour du tombeau de sa petite princesse. La princesse pyrène, roches après roches, d’où la Chaine des Pyrénées. Mais attention la venue d’Henri IV n’est pas un mythe, on a retrouvé les comptes du déplacement de sa caravane etc.

Donc vous l’avez compris, cette grotte est incontournable. Suivez bien aussi ses actualités culturelles : dans la salle de la Cathédrale qui est plus vaste que la Cathédrale de Paris, on y organise des concerts. Le prochain, le 11 septembre, sera celui de Jordi Sava.

Et après être remonté sur la terre ferme, vous nous emmenez où ? à Foix j’imagine, symbole Cathare

Evidemment. Avec son château perché sur un rocher qui la surplombe. Vous avez de la chance en plus, elle a été restaurée il y a un peu plus d’un an, après trois ans de travaux, dignes des plus grands bâtisseurs du Moyen-âge, ce qui fait que l’immersion médiévale est encore plus surprenante : y les façades ont retrouvé leurs couleurs, les maisons leur colombages, les gargouilles, leurs grimaces. On a presque l’impression que ce sont les comtes de Foix qui nous ouvrent leur cité. Et sans que ca fasse Disneyland, tous les jours (hors Covid) la ville organise des ateliers-démonstrations pour apprendre à manier l’arc, l’arbalète, ou tailler la pierre et s’essayer à la forge.

Il y a également d’autres sites a visiter comme la cité épiscopale de Saint-Lizier ou des activités comme la toute nouvelle Voie verte Ariège Pyrénées.

Où dort-on ?

Au clos Cathala, à 10 minutes de Foix. Assez confidentiel. Vous sortez de la forêt pour suivre une piste, et au bout de quelques lacets vous voyez une très belle bâtisse du 17e surgir. Belles chambres, Bonne table d’hôtes. Et le plus c’est que vous partez du château pour randonner jusqu’à Montségur et Roquefixade.