Le chef d’œuvre de l’été 1968 : L’histoire de "La Piscine" de Jacques Deray

  • A
  • A
    Les chefs-d’œuvre de l’été est une chronique de l'émission Europe week end
    Partagez sur :

    Pendant l'été, chaque week-end, Laure Dautriche vous raconte l'histoire d'un chef-d'œuvre qui a été créé pendant un été. Ce samedi, "La Piscine".

    Les chefs d'oeuvre de l'été, aujourd'hui un film tourné Film culte parce qu'il réunit un couple mythique du cinéma, Romy Schneider et Alain Delon. Un film tourné pendant l'été 1968.

    En plein mois d'août 1968. Le film est tourné dans une somptueuse villa de Saint-Tropez. Dans la première scène, on voit d'abord, Alain Delon couché au bord d’une piscine, Romy Schneider à côté de lui, en maillot de bain blanc. Jusqu'à cette phrase devenue culte "Gratte-moi, le dos personne ne le fait comme toi". Et voilà Romy Schneider jetée à l'eau par Alain Delon. C'est la première scène du film, autour du bleu chloré du bassin. C'est un film dans lequel il y a plus de regards que de dialogues. C'est la volonté du réalisateur, Jacques Deray. Faire parler le moins possible les personnages. Ce sont les corps doivent par­ler.

    Et en été 1968, les anciens amants Romy Schneider et Alain Delon se retrouvent devant les caméras.

    Alain Delon et Romy Schneider se sont séparés cinq ans plus tôt. En ce jour d'août 68, Alain Delon est venu attendre Romy Schneider sur le tarmac de l'aéroport de Nice. Lui en pantalon et chemise ouverte, Elle dans une petite robe claire. Les photographes se disputent déjà leurs sourires, leurs regards. Romy Schneider n'était pas pressentie pour le rôle et c'est Alain Delon qui l'impose. C'est le film qui va relancer sa carrière. C'est pour Romy Schneider une renaissance, explique Isabelle Giordano, auteur d'une biographie sur l'actrice.

    Au moment du tournage les événements de Mai 68 sont encore proches.

    Oui, un peu plus tôt, le Festival de Cannes a été annulé. Il a fallu décaler un peu le tournage. La production a aussi écarté plusieurs techniciens qui étaient en grève. Quant au film La Piscine, les élans libertaires de mai 68 sont présents dans le film. La sensualité, l'ambiguïté, les contradictions concernent chaque personnage. A l’heure de la li­bé­ra­tion sexuelle, La Piscine s’im­pose comme le film le plus brûlant de l’an­née. Les fortes personnalités des deux acteurs, leur tumultueux passé commun, le climat trouble du scénario font parfois naître des tensions au fil de ces deux mois de tournage. La piscine est la première collaboration entre Jacques Deray et Alain Delon, qui tourneront ensuite à huit reprises ensemble. La Piscine c'est aussi bien sûr la première apparition de Jane Birkin dans un film français. Le film, sorti quelques mois plus tard, en 1969, est tout de suite un très gros suc­cès du ci­néma fran­çais, avec plus de deux millions d'entrées.