Saumon : le norvégien Mowi supprime 106 emplois dans le Finistère

, modifié à
  • A
  • A
Mowi est le plus gros producteur de saumon d'élevage au monde. Photo d'illustration
Mowi est le plus gros producteur de saumon d'élevage au monde. Photo d'illustration © JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :
Le groupe va construire une nouvelle usine et souhaite "développer le segment du saumon d'excellence à destination du marché français".

Le plus gros producteur de saumon d'élevage au monde, le norvégien Mowi (ex-Marine Harvest), va supprimer 106 emplois dans le Finistère avec la construction d'une nouvelle usine, moderne et automatisée, sur son site de Landivisiau, ravagé par un incendie en 2018.

La construction de cet outil industriel permettra de mettre en oeuvre la nouvelle stratégie du groupe, "qui souhaite développer le segment du saumon d'excellence à destination du marché français", indique-t-il jeudi dans un communiqué, évoquant la suppression de 106 emplois.

La direction veut "arriver à un zéro chômage à la fin"

"Nous avons d'ores et déjà travaillé avec des employeurs de la région afin de déterminer les emplois vacants qu'ils auraient", a assuré Fabrice Barreau, directeur général de Mowi Western Europe, faisant également état de la mise en place d'un plan de formation. Il s'agit "vraiment de trouver une solution pour arriver à un zéro chômage à la fin", a-t-il assuré.

L'usine du groupe à Landivisiau, spécialisée dans la transformation de saumon fumé, avait été ravagée par un incendie le 11 juillet 2018, et une partie de ses salariés s'était retrouvée au chômage technique, tandis qu'environ 70 avaient intégré d'autres sites du groupe. L'entité compte actuellement 272 salariés, dont seuls 166 rejoindront le nouveau site, dont la construction doit démarrer à la fin de l'année.

Ce nouvel outil "offrirait les meilleures garanties en termes de maîtrise de la matière première, de circuits d'approvisionnement, de transformation et de circuits courts de distribution, éléments essentiels pour proposer un produit de qualité supérieure et compétitif sur le marché français", assure le groupe, qui investit 23 millions d'euros dans ce projet, en plus des 10 millions d'euros du plan de continuité mis en place après l'incendie.

3.000 tonnes de saumon par an en 2022

La nouvelle usine produira 2.000 tonnes de saumon par an à son lancement début 2021, pour atteindre 3.000 tonnes un an plus tard. D'ici au démarrage de l'usine, Mowi envisage d'installer sa production de saumon haut de gamme sur le site de l'ancien abattoir Gad à Lampaul-Guimiliau.