Comment les entreprises préparent-elles le retour des salariés ?

, modifié à
  • A
  • A
Le retour au bureau va se faire dans de nouvelles conditions. 1:45
Le retour au bureau va se faire dans de nouvelles conditions. © Pixabay / Creative Commons
Partagez sur :
C'est l'heure du retour au bureau pour de nombreux salariés. Ce 9 juin, nombre d'entre eux reprennent le travail en présentiel à la faveur de l'assouplissement des règles de télétravail. Certaines entreprises décident de marquer le coup, tout en entamant des changements plus profonds, comme c'est le cas de Jouve, entreprise du numérique dans le centre de Paris.
REPORTAGE

Depuis ce 9 juin, la France est entrée dans une nouvelle étape du déconfinement. Parmi les assouplissements qui entrent en vigueur, on trouve les consignes pour le télétravail. S'il est toujours demandé de maintenir une dose de télétravail, cela doit désormais se négocier au sein des entreprises. De nombreux salariés reprennent donc le chemin du bureau après une année marquée par le télétravail. Une rentrée que les équipes dirigeantes ont préparé avec minutie, comme c'est le cas chez Jouve, entreprise du numérique dans le centre de Paris, où s'est rendue Europe 1.

Convivialité et autonomie dans l'espace de travail

Croissants, café, petit mot de bienvenue, etc. Tout est prêt pour accueillir les 600 collaborateurs. Pascal Manczyk, DRH du groupe Jouve, est heureux de retrouver ses équipes. "On est ravis de ce retour sur site des collaborateurs." L'effort est mis pour marque le coup. "Chaque site aura la possibilité d'animer des moments de convivialité. Je sais qu'un de nos sites a prévu, justement, de décorer le site pour rendre cette journée un peu plus spéciale", raconte-t-il. 

Un petit air de rentrée des classes donc pour cette journée de reprise, mais aussi de nombreux changements à venir. Un tout nouveau programme de formation pour les managers va voir le jour pour donner plus d'autonomie aux collaborateurs. C'est un des enseignements de cette année de télétravail.

Repenser l'espace

L'espace va également être repensé. "On va faire tomber la cloison pour créer un espace beaucoup plus grand. On travaille sur l'étude d'un nouveau mobilier, des espaces en flex-office. On voit bien que les collaborateurs recherchent un lieu de travail qui se rapproche de leur propre lieu de vie", explique Pascal Manczyk. 

L'équipe de direction attend également avec hâte la fin complète des mesures sanitaires pour reprendre les séminaires et réunir à nouveau les équipes de ses cinq sites nationaux.