Premier week-end déconfiné pour les commerçants : "On attend les clients avec impatience"

  • A
  • A
Si les commerçants mises sur un retour en masse des clients ce week-end, le respect des mesures de distanciation devrait toutefois limiter l'affluence à l'intérieur des boutiques. 1:28
Si les commerçants mises sur un retour en masse des clients ce week-end, le respect des mesures de distanciation devrait toutefois limiter l'affluence à l'intérieur des boutiques. © AFP
Partagez sur :
Après deux mois d'arrêt quasi-total, les commerçants espèrent que les chalands ne se montrent pas trop frileux malgré la menace du Covid-19, et profitent du beau temps pour faire des emplettes pendant ce premier week-end de déconfinement.
REPORTAGE

L’été arrive, et l’envie de compléter sa garde-robe avec. Après une semaine plutôt prometteuse, le premier week-end de déconfinement laisse espérer aux commerçants, après deux mois d’arrêt quasi-total des ventes, une forte affluence dans les magasins... mais dans le respect des règles de protection contre le coronavirus.

"On est prêts à accueillir les clients, à leur montrer qu’on a des produits disponibles, avec des promotions, on les attend avec impatience." Pour Jean-Baptiste, vendeur dans une enseigne de prêt-à-porter d’un centre commercial de l’ouest parisien, ce premier week-end déconfiné servira de test. Selon lui, toutes les conditions sont réunies pour que les clients soient au rendez-vous. "Sachant qu’il fait plutôt beau, les gens de la région seraient plus susceptibles de venir dans le centre… On attend, on espère en tout cas."

Le respect des mesures de protection

Evidemment, les contraintes sont toujours les mêmes : pas trop de clients dans les rayons au même moment, par exemple. L’affluence ne sera donc pas celle d’un week-end de soldes, mais après une première semaine plutôt réussie, Lilian reste optimiste derrière le comptoir de son magasin de déco. "On s’est dit qu’on allait avoir personne, que les gens allaient avoir peur de revenir en boutique. Mais à ma grande surprise ils sont contents, très agréables en plus. Ce samedi, on devrait avoir du monde !"

À la caisse de sa boutique de sous-vêtements, Camille est plus inquiète. Elle ne veut pas passer son week-end à rabâcher les consignes de sécurité. "Si c’est comme lundi, le premier jour du déconfinement, ça va être assez compliqué ! On est quand même censés respecter les règles, sur le nombre de personnes en magasin, la désinfection... mais la plupart des gens ne les suivent pas", s'agace-t-elle.

Ces commerçants espèrent notamment que ce premier week-end permettra d’écouler une partie des stocks pour installer, enfin, les nouvelles collections.

Europe 1
Par Sophie Eychenne, édité par Romain David