Jeux vidéo : grâce au confinement, Nintendo s'offre des bénéfices record

  • A
  • A
Nintendo 1:21
Le bénéfice net de Nintendo au second semestre a été multiplié par six entre 2019 et 2020, grâce au confinement. © Behrouz MEHRI / AFP
Partagez sur :
Pendant le confinement, la pratique des jeux vidéo a explosé partout dans le monde. Nintendo en a été le premier bénéficiaire comme en témoignent ses résultats financiers étincelants pour le deuxième trimestre. La Switch est toujours plus populaire tandis que le jeu "Animal Crossing : New Horizons" cartonne.

Mario collecte les pièces dans les jeux et sa maison-mère Nintendo amasse, elle, une vraie fortune. Dans le marasme économique post-Covid qui s’annonce, certaines entreprises affichent une santé insolente. C’est le cas du groupe japonais de jeux vidéo a présenté qui a présenté jeudi ses résultats pour le deuxième trimestre 2020. Et le moins que l’on puisse dire, c'est que les multiples confinements de par le monde ont bien profité à Nintendo : des journées entières enfermé chez soi, c'est du temps en plus pour jouer à la console. Résultat, un chiffre d’affaires de 2,8 milliards d’euros pour la période avril-juin, le double par rapport à la même période l’an dernier.

Toutes les lignes de compte pour le deuxième trimestre sont dans le vert pour Nintendo, à commencer par le bénéfice net, multiplié par six, à 850 millions d'euros. "La demande en jeux vidéo est restée forte parmi les gens confinés" en raison de la pandémie, a commenté l'analyste Hideki Yasuda, de l'Ace Research Institute à Tokyo, interrogé par l'AFP. Et cela se traduit notamment par des ventes au plus haut de la Nintendo Switch, la console phare de Nintendo. Il s'en est vendu cinq millions en trois mois, à tel point que des ruptures de stock ont été constatées au printemps. Au total, depuis son lancement il y a trois ans, la Switch s'est écoulée à 61 millions d'unités.

Énorme carton pour Animal Crossing

Et puis il y a les jeux : 50,43 millions vendus en un trimestre, rien que sur la Switch, deux fois plus qu'il y a un an. Nintendo a été bien aidé par l'énorme succès d'Animal Crossing : New Horizons. Sorti en mars, il a représenté à lui seul 21% du total en volume des ventes de jeux du groupe entre avril et juin. Carton inattendu de l'année, ce simulateur de vie tout mignon où l’on doit créer une communauté idyllique sur une île déserte, a séduit 22 millions de joueurs en quatre mois. 

Animal Crossing : New Horizons est d'ores et déjà le deuxième jeu le plus populaire de l'histoire de la Switch, devant des mastodontes comme Super Smash Bros. Ultimate (20 millions) et Zelda : Breath of the Wild (18,6 millions), pourtant sortis respectivement en 2017 et 2018. Seul l'indémodable Mario Kart 8 Deluxe le devance avec 26,7 millions de jeux écoulés. Sorti en 2017, il est encore régulièrement dans le top 5 des meilleures ventes hebdomadaires en France.

Nintendo surfe sur l'essor des jeux dématérialisés

Dernier enseignement du trimestre mirobolant de Nintendo : plus de la moitié (55,6%) des ventes de jeux sont désormais dématérialisées, contre 22,3% il y a six mois. Un format encore plus juteux puisque la marge de l'éditeur y est plus importante que sur les bonnes vieilles boîtes. 

Si Nintendo est resté prudent sur ses résultats annuels, l'essor des ventes mondiales dans le secteur des jeux vidéo "devrait continuer", selon l'analyste Hideki Yasuda. À noter que le grand rival de Nintendo, Sony, a publié mardi un bénéfice net trimestriel en hausse de plus de 50% sur un an. Là aussi de très bons chiffres, alors que la Playstation 5 est attendue pour la fin d'année.