Hausse de 100 euros pour les salariés au Smic : comment fonctionne la prime d'activité que veut augmenter le gouvernement ?

, modifié à
  • A
  • A
La prime d'activité est notamment versée par la Caf.
La prime d'activité est notamment versée par la Caf. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Alors qu’Emmanuel Macron avait promis une hausse de 100 euros par mois pour les salariés au niveau du Smic, le gouvernement a choisi d’augmenter la prime d’activité.
ON DÉCRYPTE

Les contours de la promesse présidentielle se précisent. Alors que pour répondre à la crise des "gilets jaunes", Emmanuel Macron  avait annoncé que le salaire d’un travailleur au Smic augmenterait "de 100 euros par mois dès 2019", sans toutefois préciser par quel dispositif, Édouard Philippe a confirmé lundi dans Les Échos que ce gain passerait par "une hausse massive de la prime d’activité", qui sera versée "dès le 5 février pour compléter le salaire de janvier". Europe 1 vous explique comment fonctionne cette aide lancée en 2016.

Qu’est-ce que la prime d’activité ?

Sur son site, le ministère des Solidarités et de la Santé la définit comme "une prestation mensuelle destinée à compléter les revenus professionnels des travailleurs modestes afin de soutenir leur pouvoir d’achat et de favoriser leur retour ou maintien dans l’emploi".

Lancée sous le quinquennat de François Hollande dans le cadre d’un plan de lutte contre la pauvreté, la prime d’activité a fait fusionner au 1er janvier 2016 le RSA activité et la prime pour l’emploi, jugés peu efficaces. Comme le rappellent Les Échos, le taux de non-recours du RSA avait atteint 68%.

Actuellement, le montant moyen de la prime d’activité, versée chaque 5 du mois, est de 163 euros par mois. Son total est calculé à partir d’un "montant forfaitaire", qui va varier selon la composition du foyer et le nombre d’enfants à charge. À ce montant, est retranché le total des ressources prises en compte du foyer, telles l’allocation de retour à l’emploi, les allocations familiales, les aides au logement, etc.

Vous pouvez estimer vos droits à l’aide d’un simulateur de calcul ici si vous dépendez du régime général (Caf), ou ici si vous dépendez du régime agricole. Pour retrouver les détails du mode de calcul du montant de la prime, vous pouvez également vous rendre sur le site Service-public.

À qui va bénéficier la hausse annoncée par l'exécutif ?

Pour pouvoir toucher cette prime, vous devez avoir une activité professionnelle et toucher entre 0,5 et 1,2 Smic. Actuellement, 2,6 millions de foyers la perçoivent sur 3,8 millions de foyers éligibles. Mais dans son interview aux Échos, le Premier ministre annonce l’élargissement du nombre de ces foyers éligibles "qui passera de 3,8 à 5 millions".

Contrairement à la promesse d’Emmanuel Macron, cette hausse de 100 euros ne bénéficiera qu’à 55% des salariés au Smic, la prime d’activité étant attribuée non pas en fonction du seul salaire, mais des revenus du foyer tout entier.

Anticipant les critiques, Édouard Philippe argue que "cette réforme va bien au-delà des personnes qui sont juste au Smic". Et d’ajouter : "Cela peut paraître étonnant, mais 1,2 millions de salariés autour du Smic se trouvent dans les 30% des foyers français les plus aisés". Or, précise le chef du gouvernement, "notre objectif est d’accroître le pouvoir d’achat des foyers de la classe moyenne".

Le Premier ministre cite donc comme exemple tous les salariés célibataires sans enfant, qui pourront toucher 100 euros de plus jusqu’à 1.560 euros net de revenus, ou encore les mères célibataires avec un enfant qui percevront cette prime jusqu’à 2.000 euros de salaire. "Un couple avec deux enfants, dont l’un gagne le Smic, et l’autre 1.750 euros, verra ses revenus augmenter de 200 euros", illustre encore l’hôte de Matignon.

De combien va-t-elle augmenter ?

Le montant moyen de la hausse n’a pas été précisé par le gouvernement. Selon l’AFP, si la revalorisation automatique de 23 euros brut du Smic en janvier est prise en compte, cette hausse serait d’environ 80 euros en moyenne par foyer.

Quelles sont les démarches à effectuer ?

Le versement de la prime d’activité n’est pas automatique. Selon votre situation, vous pouvez la demander sur le site de la Caf ou de la MSA, la sécurité sociale agricole. Après examen de votre dossier, une notification d’attribution vous sera communiquée pour trois mois. Précision importante, le montant que vous touchez reste fixe pendant les trois mois, ne tenant donc pas compte d’éventuels changements de ressources au sein du foyer. Chaque trimestre, pour continuer de toucher la prime, vous devez à nouveau déclarer en ligne l'ensemble des ressources de votre foyer. 

Si le taux de non-recours a chuté sous les 30%, selon les chiffres des Échos, Édouard Philippe a toutefois précisé "qu’à terme", il faudrait "la rendre plus lisible et plus automatique". En attendant, le gouvernement assure que les personnes pouvant bénéficier de cette hausse seront prévenus.

Europe 1
Par Antoine Terrel