Guillaume Pepy : "Cette grève est totalement décalée"

, modifié à
  • A
  • A
Guillaume Pepy était l'invité du 20H de France 2 dimanche, à la veille du début du mouvement de grève des cheminots.
Guillaume Pepy était l'invité du 20H de France 2 dimanche, à la veille du début du mouvement de grève des cheminots. © Capture d'écran France 2
Partagez sur :
Invité du 20H de France 2 dimanche, Guillaume Pepy a estimé qu'il était "nécessaire" de réformer la SNCF, alors que le mouvement de grève des cheminots débutera lundi à 19 heures.

"Cette grève est totalement décalée et je ne sais pas si elle est supportable par les Français". Invité du 20H de France 2 dimanche, le PDG de la SNCF Guillaume Pepy s'est montré particulièrement ferme à l'égard des syndicats notamment, alors que les cheminots entament lundi soir leur "bataille du rail" contre le projet de réforme du gouvernement.

"Personne n'a jamais été empêché de faire la grève". Amené à réagir sur la prime que la direction de la SNCF aurait proposé à des cadres pour les inciter à conduire des trains pendant la grève – les syndicats dénoncent une tentative de déstabilisation du mouvement – Guillaume Pepy s'est dit "vraiment choqué de cette polémique". "Personne n'a jamais été empêché de faire grève à la SNCF. Sinon, ça se saurait", a-t-il ajouté, faisant valoir que "cette prime, elle existe depuis le 1er janvier".

Réformer, une "nécessité". "Je crois au service public, je crois à la nécessité de réformer la SNCF", a-t-il enfin répété. "Les autres y sont arrivés en Europe. Pourquoi n'y arriverons nous pas ?". Selon un sondage Ifop pour le JDD, 46% de Français trouvent en tout cas le mouvement "justifié", les partisans de la réforme restant légèrement majoritaires (51%).