EXCLU EUROPE 1 : le nombre de bénéficiaires de la prime énergie en plein boom

  • A
  • A
Le gouvernement veut simplifier les dispositifs d'aides à la rénovation énergétique. Photo d'illustration.
Le gouvernement veut simplifier les dispositifs d'aides à la rénovation énergétique. Photo d'illustration. © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :
Le nombre de bénéficiaire de la prime énergie a bondi de 20% l'an dernier. Mais le gouvernement veut encore simplifier les dispositifs d'aides à la rénovation énergétique. 

Les travaux de rénovation énergétique sont en plein boom. Selon le baromètre d'un des grands acteurs du secteur, révélé vendredi en exclusivité par Europe 1, le nombre de bénéficiaires de la prime énergie a bondi de 20% l'an dernier. Et cette hausse devrait être encore plus forte cette année.

"Depuis le début de l'année, on croule sous les demandes", constate Nicolas Moulin, dont la société Prime énergie distribue les aides pour financer les travaux de rénovation énergétique. Les sommes versées par son entreprise sont en hausse de 25% sur un an. 

"On a distribué à plus de 180.000 particuliers des primes énergie d'un montant moyen autour de 1.140 euros. Ces 1.140 euros leur ont permis de financer une partie de leurs travaux d'isolation, leurs travaux de chauffage, leurs fenêtres", explique-t-il. 

Une prime cumulable avec le crédit d'impôt transition énergétique

Pour pouvoir bénéficier de la prime énergie, il faut absolument en faire la demande avant d'engager les travaux. Son montant dépend de vos revenus, mais la prime est accessible à tous et cumulable avec le crédit d’impôt transition énergétique. C'est ce qu'a fait Davy, pour changer de chaudière dans sa maison en Bourgogne. "J'ai eu un chèque de prime énergie de 3.000 euros et un crédit d'impôt de 30% en plus sur la chaudière. Donc la chaudière m'a coûté 15.000 euros et j'ai récupéré 6.500 euros de l'État", détaille-t-il. 

Mais pour beaucoup de Français il est compliqué de s'y retrouver dans les aides. Pour plus de lisibilité, le gouvernement a prévu de simplifier ces dispositifs dans les prochains mois.