Aides à la rénovation énergétique : comment s'informer pour réduire la facture ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Pour limiter la facture en matière de rénovation énergétique, il existe plusieurs conseils à suivre. 
LA FRANCE BOUGE

Pour 89% des Français, faire des travaux de rénovation est trop cher, selon une étude de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). Pourtant des aides existent pour réduire la facture. Les experts de La France bouge, sur Europe 1, se sont penchés sur la question, mardi.

Faire le plein de conseils avec les Espaces Info Énergie

Initiés par l'Ademe au début des années 2000, les Espaces Info Énergie ont pour fonction d'informer sur l'efficacité énergétique et sur les énergies renouvelables disponibles pour les particuliers. Gratuits et cofinancés par les collectivités territoriales et par les conseils régionaux, ils donnent des conseils pour réaliser des travaux. Il en existe 250 en France.

 

>> De 13h à 14h, La France bouge avec Raphaëlle Duchemin sur Europe 1. Retrouvez le replay de l’émission ici

Cibler et calculer les aides disponibles

La société Effy, entreprise spécialisée dans l'efficacité énergétique, propose sur son site un simulateur pour identifier les aides qui pourraient être versées à ceux qui envisagent des travaux. D'autres simulateurs du même genre existent, comme quelle-energie.fr, jechange.fr, calculette.energie-info.fr, afin d'avoir une idée précise des subventions existantes.

Réaliser des travaux à un euro avec le Pacte Énergie Solidarité

Depuis 2012, le Pacte Énergie Solidarité permet aux ménages les plus modestes de bénéficier de l'isolation de leur logement pour la somme d'un euro. "On a ouvert toutes ces solutions aux locataires, mais aussi aux propriétaires", précise Frédéric Utzmann, cofondateur d'Effy, à l'origine de ce dispositif, qui a déjà permis d'isoler 60.000 habitations en six ans.

Rénover un logement vétuste avec les aides d'Action logement

L'organisme paritaire Action logement vient de lancer un plan de 9 milliards d'euros à destination des salariés les plus modestes. Parmi les mesures figurant dans ce plan, jusqu'à 20.000 euros d'aides peuvent être versés pour la rénovation énergétique de logements vétustes.

Bénéficier de réductions grâce aux Certificats d'économies d'énergie

Le dispositif des Certificats d'économies d'énergie (CEE) oblige les divers fournisseurs d'énergie à encourager des travaux de rénovation énergétique. En échange de ces travaux, les particuliers obtiennent des CEE qui se traduisent par des aides concrètes, comme des primes ou des bons d'achat, venus des fournisseurs de gaz, d'électricité et de fioul. Le dispositif est contrôlé par le Pôle National des Certificats d’économies d’énergie, rattaché au ministère de la Transition écologique et solidaire. "On constate que des opérations peuvent être prises en charge à 80% dans certains cas", observe Sylvain Bonnot, président de Myral, société spécialisée dans l'isolation extérieure. L'Agence nationale de l'habitat (Anah) propose par ailleurs de faire une demande d'aides en ligne, qui ne sont pas cumulables avec les CEE.