Des débuts mitigés pour les soldes d'été : "Pour les mêmes enseignes, on voit des écarts assez importants"

  • A
  • A
soldes 1280
© Fred TANNEAU / AFP
Partagez sur :
La canicule qui a sévi pendant l'ouverture des soldes a poussé les acheteurs à privilégier les grands centres commerciaux climatisés, plutôt que les boutiques de centre-ville.

Les soldes d'été, qui ont débuté mercredi dernier et qui vont durer jusqu'au mardi 6 août, affichent des débuts plutôt mitigés. Après les perturbations liées aux manifestations des "gilets jaunes" lors des soldes d'hiver, cette fois, c'est la canicule qui a eu un impact direct sur les premiers jours.

Si certains clients se sont rués dans les magasins pour acheter des ventilateurs, ils ont surtout privilégié les endroits climatisés, ce qui a entraîné de gros écarts de ventes entre les magasins de centre-ville et les magasins situés dans les grands centres commerciaux. "Pour les mêmes enseignes, on voit des écarts assez importants, à la fois en termes de trafic, de l’ordre de 20 à 25%, et puis en termes de chiffres d’affaire, de 5 à 6 points d’écart", constate Emmanuel Le Roch, délégué général de Procos, fédération pour la promotion du commerce qui rassemble 260 enseignes.

 

Un dernier week-end plutôt dynamique

Ces premiers jours ont été d’autant plus compliqués qu’il y a eu des ventes privées organisées juste avant. L'impact du début des soldes est donc forcément moins fort. Mais le dernier week-end a été plutôt rassurant explique Yohan Petiot, directeur général de l'Alliance du Commerce. "Toutes les enseignes font quand même part d’un week-end assez dynamique avec des chiffres positifs, ce qui fait plaisir, puisque le secteur connait des difficultés depuis plusieurs semaines. On espère poursuivre sur cette dynamique les prochains jours."

Les soldes se termineront le 6 août prochain, ce sera la dernière fois qu'ils dureront six semaines, avant la mise en place de la formule réduite, à quatre semaines.

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Romain David