Comment les livraisons de colis peuvent-elles devenir plus écolo ?

  • A
  • A
colis livraison La Poste 5:00
Certaines entreprises de livraison réfléchissent à des solutions plus écologiques. Photo d'illustration. © JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
Partagez sur :
Alors que les achats sur Internet ont explosé avec le confinement, les professionnels de la livraison essayent d'innover pour acheminer les colis de manière plus verte. Le directeur général de Chronopost, Martin Piechowski, a évoqué la stratégie de son entreprise, filiale de La Poste, au micro d'Europe 1, mardi. 

Pendant les confinements entraînés par l'épidémie de coronavirus, les livraisons de colis ont explosé. Et cette tendance n'est pas prête de diminuer pendant la période des fêtes. Si la livraison de colis n'est pas vraiment une pratique écologique, les acteurs du secteurs réfléchissent actuellement à des solutions plus vertes. À l'image du géant Chronopost, dont le directeur général, Martin Piechowski, était l'invité, mardi, de l'émission La France Bouge sur Europe 1. 

Comment réduire l'impact écologique des livraisons de colis sur la planète ? Pour Chronopost, filiale de La Poste, la solution passe par l'adoption de moyens de transport plus verts. "Souvent, on pense que la livraison verte et l'utilisation de véhicules électriques sont une contrainte. Non, c'est une opportunité. D'autant plus que depuis maintenant un an, il n'y a pas un colis à Paris intra-muros qui est livré autrement qu'en véhicule électrique. D'ici à un an, cela englobera la petite couronne. Quarante-cinq villes sont dans le même cas en 2020, et 65 villes le seront mi-2022. Nous sommes déjà complètement dans ce match nécessaire pour changer les choses", précise Martin Piechowski. 

Colis réutilisables 

D'autres professionnels du secteur innovent sur cette question. Comme Hipli, un service de colis réutilisables fondé en juillet 2019 par deux entrepreuneuses, Anne-Sophie Raoult et Léa Got. "C'est un colis que l'on peut réutiliser jusqu'à 100 fois. Nous le mettons à disposition de nos clients qui sont des e-commerçants", explique Léa Got. "Les clients qui choisissent l'option reçoivent leur commande dans un colis Hipli, qu'ils n'ont plus besoin de jeter à la poubelle. Ils renvoient l'enveloppe gratuitement à travers n'importe quelle boîte aux lettres pour que cela revienne chez nous et que l'on puisse les réparer, les reconditionner, les désinfecter avant de les remettre en circulation."

"Je trouve cette idée séduisante", a réagi Martin Piechowski lors de la présentation de l'entreprise Hipli dans La France bouge sur Europe 1. Les soixante clients de cette jeune entreprise sont pour l'instant plutôt des marques de textiles puisque ces colis sont souples, pour pouvoir facilement être renvoyés. Le patron de Chronopost conseille aux entrepreneuses de vendre leur système à "un grand qui aura vraiment envie d'être plus écolo qu'il ne l'est aujourd'hui". "C'est cela qui fera changer les choses", selon lui. 

Europe 1
Par Manon Bernard