Annonces de Macron : la baisse d'impôt pourrait être de l'ordre de 300 euros annuels pour les classes moyennes

, modifié à
  • A
  • A
© LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :
Emmanuel Macron a promis cinq milliards d'euros de baisse d'impôts. Pour les ménages concernés, cela devrait représenter jusqu'à 300 euros par an d'économisés, mais le gouvernement va devoir dégager des fonds pour compenser ce coup de pouce. 

Emmanuel Macron a promis jeudi soir, en conférence de presse, une baisse de l'impôt sur le revenu qui interviendra dès cette année. Le gouvernement entend y consacrer cinq milliards d'euros. Cette baisse concernera les classes moyennes, a indiqué le chef de l'État, plus précisément celles qui sont en bas de barème. Selon nos informations, elle pourrait être de l'ordre de 300 euros pour un foyer.

Pour pouvoir la financer, trois pistes sont énoncées. Des niches fiscales seront supprimées, celles qui concernent les entreprises, pas les ménages. Ainsi, le gouvernement ne touchera pas, par exemple, aux crédits d'impôts pour l'emploi à domicile. Deuxième source d'économies : la réduction de la dépense publique. L'exécutif planche notamment sur la suppression d'organismes jugés "inutiles".

Allongement de la durée de cotisation

Un effort supplémentaire devrait toutefois être encore nécessaire pour dégager les ressources suffisantes. Il faudra "travailler plus", a dit le président de la République. Et là, la piste retenue n'est pas de supprimer un jour férié ou de toucher au temps de travail, mais d'inciter à travailler plus longtemps en allongeant la durée de cotisations sans toucher à l'âge de départ à la retraite. Si les travailleurs auront toujours la possibilité de partir en retraite à 62 ans, ce ne sera plus avec une pension à taux plein. Sur ce point, le calendrier de mise en place doit encore être précisé.

Europe 1
Par Anne-Laure Jumet, édité par Romain David