Boeing annonce la fin de la production de son “Jumbo Jet” 747

  • A
  • A
Boeing a officiellement annoncé mercredi qu'il allait cesser en 2022 la production de son mythique appareil 747.
Boeing a officiellement annoncé mercredi qu'il allait cesser en 2022 la production de son mythique appareil 747. © AFP
Partagez sur :
Lancé en 1970, le "Jumbo Jet" de Boeing peut transporter plus de 600 passagers dans certaines configurations. Mais une telle capacité - et la consommation de carburant qu'elle implique - le rendait moins rentable pour des sociétés frappées par la chute du transport aérien. 

L'avionneur Boeing a officiellement annoncé mercredi qu'il allait cesser en 2022 la production de son mythique appareil 747, que les compagnies aériennes retirent peu à peu de leur flotte. Lancé en 1970, le "Jumbo Jet" de Boeing peut transporter plus de 600 passagers dans certaines configurations.

Mais une telle capacité - et la consommation de carburant qu'elle implique - le rendait moins rentable pour des sociétés frappées par la chute du transport aérien depuis le début de la pandémie de coronavirus. "Etant donné la dynamique actuelle du marché et des perspectives, nous arrêterons la production de l'emblématique 747 en 2022", a indiqué le directeur général de l'avionneur David Calhoun dans un message adressé aux employés.

Un succès commercial sans précédent

Né en 1969, en même temps que le Concorde, le 747 est un succès commercial sans précédent : au total 1.571 exemplaires ont été commandés depuis l'origine, dont 1.556 ont été livrés.
Il a surtout permis à des centaines de millions de voyageurs de découvrir le monde à des tarifs abordables grâce à l'essor des vols "charters", configurés en sièges tout économiques, transportant plusieurs centaines de passagers à la fois vers des destinations de vacances. 

Mais le 747 a vu sa lente agonie s'accélérer avec la pandémie de coronavirus qui a poussé plusieurs compagnies dont Qantas, British Airways et Lufthansa à annoncer récemment qu'elles allaient s'en séparer. Boeing continuait toutefois jusqu'à présent à fabriquer des 747 pour le transport de marchandises et les opérations militaires. L'avion peut aussi encore compter sur le soutien du président des Etats-Unis et son Air Force One puisque deux 747-8, plus grands, plus modernes, plus rapides et moins gourmands en kérosène que les actuels 747-200, sont attendus par la Maison Blanche.

Europe 1
Par Europe 1 avec AFP