Le Luxembourg, dernier grand-duché encore en place

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
VACANCES ROYALES - Cet été, Emmanuel Duteil nous fait découvrir chaque dimanche la vie des familles royales. Sixième étape : le grand-duché du Luxembourg et sa monarchie aussi discrète que le petit État qu'elle dirige.
ÇA VAUT LE DÉTOUR

Malgré sa petite taille, le Luxembourg s'est taillé une belle place dans l'histoire récente en se posant comme un membre fondateur de l'Union européenne. Mais cet État possède une autre particularité : il s'agit du dernier grand-duché, avec son régime en place depuis 1815. Henri, l'actuel grand-duc, ne possède toutefois que des fonctions représentatives, le pays ayant opté depuis longtemps pour un gouvernement démocratique. Faute de pouvoirs, il s'attache à rester proche de son peuple.

Une famille grand-ducale très populaire

Âgé de 64 ans, le grand-duc Henri est à la tête du Luxembourg depuis l'an 2000. Il est marié à Maria Teresa Mestre, la fille d’un riche bourgeois cubain qui s'était réfugié en Suisse au lendemain de la révolution castriste. C'est à l'université de Genève qu'ils se sont rencontrés. Mais à l'époque, la jeune femme ne savait pas qu'il s'agissait du futur grand-duc du Luxembourg ! Il se faisait en effet appeler Henri de Clervaux. L'héritier a eu un peu de mal à faire accepter cette union par sa famille. Mais, une fois cet obstacle passé, Maria Teresa a très vite été acceptée par les Luxembourgeois. Petite anecdote romantique : ils se sont mariés le jour de la Saint-Valentin, en 1981.

Les pouvoirs du grand-duc sont limités dans cette monarchie constitutionnelle. Henri a même perdu quelques prérogatives en 2008 quand il s'est opposé à une loi sur la fin de vie par conscience. Résultat, il a aujourd'hui plutôt un pouvoir de représentation. C'est un polyglotte, très grand sportif. Sa femme, elle, est très engagée notamment auprès des victimes de violences sexuelles. La famille grand-ducale est traditionnellement très appréciée des habitants. La grand-mère d'Henri, la grande-duchesse Charlotte, a été une icone pendant la Seconde guerre mondiale, quand elle a organisé la Résistance depuis Londres.

Henri 2

© AFP

Comme le Luxembourg est un petit pays, la famille grand-ducale est assez proche de la population. Comme ils sont très catholiques, vous pouvez aisément par exemple croiser Henri, sa femme et leurs cinq enfants à la messe le dimanche dans la cathédrale de Luxembourg. Même s'il est encore jeune, le grand-duc entrevoit déjà la fin de son règne. En effet, la tradition veut qu'il abdique à un moment en faveur de sa descendance. En l'occurrence, c'est son fils aîné Guillaume, le grand-duc héritier de Luxembourg qui sera le prochain dirigeant du petit État.

Travail au Luxembourg et vacances en France

Il exercera ses peu de pouvoirs depuis le Palais grand-ducal, à Luxembourg-ville. C'est le centre politique du pays, là où le grand-duc et son gouvernement travaillent au quotidien. Ce château bâti au 16ème siècle se visite chaque été. La famille grand-ducale, elle, vit au Château de Berg qui se situe au centre du Luxembourg. Mais, en août, vous avez de grandes chances de pouvoir la croiser dans le sud de la France. Le grand-duc possède en effet une résidence à Bormes-les-Mimosas, à deux pas du fort de Bregançon.

Palais grand-ducal

© AFP

L'été dernier, Henri et Maria Teresa sont ainsi allés passer une journée avec le couple Macron en vacances juste à côté. Mais être d'ascendance aussi noble n'épargne pas des colères de la nature : lorsque de terribles incendies ont ravagé le sud-est de la France à l'été 2017, le couple grand-ducal, comme beaucoup d'habitants de la zone, avait du être évacué en raison des flammes.