Molières : la cérémonie se tiendra à huis clos le 23 juin

, modifié à
  • A
  • A
théâtre, chatelet, molières
La cérémonie des Molières se tiendra au théâtre du Châtelet à huis-clos, le 23 juin. © Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
La Nuit des Molières, qui décerne les prix les plus prestigieux du théâtre français, se tiendra sans public et sera diffusée le 23 juin sur France 2. Isabelle Adjani figure parmi les nommées dans la catégorie meilleure comédienne.

La cérémonie annuelle des Molières, qui devait se tenir le 11 mai au Châtelet, aura lieu au même endroit mais dans un format adapté à la crise sanitaire due au coronavirus : à huis-clos. "C'est un moyen de fêter le théâtre. Je voulais livrer ce message d'espoir alors qu'on n'a pour le moment aucune certitude", a affirmé à l'AFP Jean-Marc Dumontet, président des Molières, alors que les théâtres sont à l'arrêt depuis la mi-mars et malgré le début du déconfinement.

"Il n'y aura pas de grand show [pour la cérémonie] car pas de public, mais quelques acteurs et actrices seront présents dans la salle pour raconter leur métier, et des archives des éditions précédentes qui sont de grands moments de télévision seront diffusées", explique Jean-Marc Dumontet, propriétaire de plusieurs théâtres parisiens. Des intermèdes de danse, de musique et des parodies sont prévues.
Le cérémonial de la remise du palmarès dans les 19 catégories est encore en discussion, mais changera probablement de la traditionnelle ouverture du pli contenant le nom du lauréat. Fait rare, la cérémonie sera diffusée le 23 juin en prime time sur France 2 alors qu'elle était généralement retransmise en fin de soirée.

Isabelle Adjani nominée pour la troisième fois

Isabelle Adjani, qui avait commencé sa carrière à la Comédie-Française en triomphant à 17 ans dans "L'Ecole des femmes" de Molière, est nommée dans la catégorie meilleure comédienne dans un spectacle du théâtre public, pour son rôle dans "Opening Night" d’après John Cassavetes, mise en scène Cyril Teste. Il s'agit de sa troisième nomination aux Molières. Elle fait face à Isabelle Carré, Géraldine Martineau et Christine Murillo.

Dans le théâtre privé, une autre figure du septième Art, Léa Drucker, est nommée dans la catégorie meilleure comédienne pour "La Dame de chez Maxime" de Feydeau, mise en scène de Zabou Breitman, tout comme Béatrice Agenin, Catherine Arditi et Élodie Navarre.

La catégorie humour dominée par les femmes

Niels Arestrup, Edouard Baer, Sébastien Castro et Guillaume de Tonquédec se disputeront le Molière du meilleur comédien dans le privé tandis que Simon Abkarian, Christian Hecq, Philippe Torreton ou Michel Vuillermoz s'opposent dans la catégorie théâtre public.

Un duel serré oppose "La mouche" (six nominations), succès aux Bouffes du nord à "Electre des bas-fonds" (cinq) au Théâtre du Soleil, mais aussi "La puce à l'oreille" (quatre) à la Comédie-Française et "Contes et légendes" (quatre) à Nanterre-Amandiers, pour le public. Dans le privé, la pièce d'Alexis Michalik "Une histoire d'amour" (quatre nominations) fera face entre autres à "Rouge" avec Niels Arestrup (cinq).

La catégorie de l'humour est pour la deuxième année consécutive dominée par les femmes, Alex Lutz faisant face à Bérengère Krief, Nora Hamzawi et Muriel Robin. Quant à Pierre Richard, il est parmi les nommés dans le "seul/e en scène" pour "Monsieur X".