L'appel de Julie Gayet pour sauver la culture : "Pour Noël, offrons des spectacles"

, modifié à
  • A
  • A
L'actrice française Julie Gayet lance un appel, jeudi matin sur Europe 1 pour offrir des places de théâtre et de concerts pour Noël, en anticipant la réouverture des lieux culturels. 0:44
L'actrice française Julie Gayet lance un appel, jeudi matin sur Europe 1 pour offrir des places de théâtre et de concerts pour Noël, en anticipant la réouverture des lieux culturels. © Europe 1
Partagez sur :
Fermés depuis le 1er novembre sans possibilité de réouverture avant le mois de janvier, les lieux culturels se sentent délaissés et sont en difficulté économique. Pour faire face à cela, la comédienne Julie Gayet a appelé, jeudi matin, au micro de Matthieu Belliard sur Europe 1, à offrir des places de spectacles et de concerts en avance pour les fêtes.
INTERVIEW

Pour Noël, "offrons des spectacles". C'est l'appel que lance la comédienne Julie Gayet dans la matinale d'Europe 1, jeudi matin. Cette proposition fait suite à l'initiative du site Parispectacles.fr pour faire face à la crise du coronavirus. Elle invite à acheter des places de théâtres, de stand-up ou encore de concerts à utiliser quand les lieux culturels pourront de nouveau ouvrir. 

"Je devais jouer au Théâtre Antoine, à Paris, des textes d'Annick Cojean, mis en scène par Judith Henry", explique l'actrice française, "dans ce théâtre mais aussi le théâtre Libre, Bobino, Le Point Virgule, La scène libre, au Grand Rex Folies-Bergère, au Rond-point, on peut maintenant acheter des places et les offrir. La personne dispose ensuite d'un an pour aller au théâtre ou aller voir des jeunes humoristes". 

"40% de recettes en moins pour la Sacem" en ce moment

Dans son appel, Julie Gayet souligne la situation très difficile des musiciens en ajoutant qu'il est également possible de réserver des places pour l'Olympia. "Je pense beaucoup aux musiciens qui sont très touchés, on le sait. Ce que l'on sait moins, c'est que la Sacem récolte ses droits beaucoup dans les lieux publics, c'est-à-dire les bars et les restaurants, les boutiques. En ce moment, cela représente donc 40% de recettes en moins pour la Sacem. Donc, pour les musiciens. Retournons après tout ça voir les musiciens sur scènes et voir des spectacles", lance-t-elle. 

Le Premier ministre Jean Castex a annoncé, le 10 décembre, que les lieux culturels ne pourraient pas rouvrir au 15 décembre comme ce qui était pourtant espéré avant le confinement du mois de novembre. Un peu plus d'un millier de professionnels du secteur culturel, qui se sont sentis relégués au second plan comme "non-essentiels", se sont rassemblés pour manifester dans toute la France, mardi. Ils ont également déposé un référé devant le Conseil d'État pour contester cette décision. Leur situation ne devrait pas, selon le gouvernement, être réévaluée avant le 7 janvier au minimum. 

Europe 1
Par Manon Bernard