Jul revient sur la polémique du tee-shirt "LBD 2020" : "Macron aime se mettre en danger"

, modifié à
  • A
  • A
jul macron tee-shirt lbd 1:56
Le dessinateur Jul rappelle qu'il n'a pas cherché à piéger Emmanuel Macron © Europe 1
Partagez sur :
Le dessinateur de bande dessinée Jul explique au micro d'Europe 1 comment il s'est retrouvé à poser avec le président de la République tenant un tee-shirt dénonçant les violences policières en janvier dernier. Selon lui, Emmanuel Macron était tout à fait conscient de ce qu'il était en train de faire.
INTERVIEW

Le scandale Benjamin Griveaux avait vite évincé l'affaire, mais l'image est remontée à la surface à l'occasion des propos d'Emmanuel Macron sur les violences policières dans son interview à Brut vendredi dernier. En janvier, le président avait posé tenant un tee-shirt "LBD 2020" aux côtés du dessinateur Jul lors du festival de la bande dessinée d'Angoulême. Le visuel, détournant le logo du festival, dénonçait l'usage des LBD par la police contre les gilets jaunes. Jul assure au micro d'Anne Roumanoff, dans Ça fait du bienqu'Emmanuel Macron savait très bien ce qu'il faisait.

Jul dit se souvenir parfaitement du moment qui a précédé la prise de la photo polémique, à la sotie d'un dîner tenu dans le cadre du festival. "J'ai interpellé le président, que je savais lecteur de bande dessinée, en lui disant 'C'est très beau tout ça, mais vous faites pas grand chose pour l'environnement et c'est un vrai problème. Et l'autre question, c'est 'comment est-ce que vous n'arrivez pas à gérer l'histoire des violences policières ?'", explique le dessinateur. "À l'époque, Emmanuel Macron récusait le terme, donc, on avait fait ce petit tee-shirt." 

"J'ai vu toute l'équipe de communication se décomposer"

Le dessinateur est alors le premier surpris de la réaction présidentielle. "C'est lui qui a suscité cette photo, à ma grande stupéfaction. Ce n'était pas du tout un piège pour lui", précise Jul, qui explique que le président ne pouvait pas ne pas avoir compris ce que dénonçait le visuel du tee-shirt. "Il a très bien vu le dessin, on en avait parlé pendant un quart d'heure avec tous les gens à table avant."

Ce geste polémique s'expliquerait par la personnalité du président de la République. "Je pense qu'Emmanuel Macron aime toujours se mettre en danger. Il est très impulsif", analyse-t-il. "Quand il a commencé à prendre le T-shirt en disant 'Allez, on va faire une photo', je lui ai demandé s'il était sûr de lui. Il m'a répondu 'Oui, oui, on va faire une photo' et j'ai vu se décomposer toute l'équipe de communication".

Pour Jul, cette affaire a en tout cas donné beaucoup d'importance au pouvoir du dessin, peut-être même plus qu'il n'en a en réalité. "On n'a pas le doigt sur la bombe atomique non plus", sourit-il.

Europe 1
Par Alexis Patri