Isabelle Carré évoque l'homosexualité de son père : "Ce n'était pas une douleur"

, modifié à
  • A
  • A
isabelle carré 1:26
Isabelle Carré revient au théâtre et publie son deuxième roman "Du côté des indiens" © Europe 1
Partagez sur :
L'actrice et autrice Isabelle Carré est l'invitée d'Anne Roumanoff pour la reprise de la pièce "La dégustation" et son deuxième roman "Du côté des Indiens". Invitée d'Anne Roumanoff dans l'émission "Ça fait du bien", elle a notamment évoqué l'homosexualité de son père, sujet de son premier roman, et prend position en faveur de l'homoparentalité.
INTERVIEW

Isabelle Carré revient au théâtre le 22 septembre aux côtés de Bernard Campan dans la pièce La dégustation, Molière 2019 de la meilleure comédie. Une actualité, avec la publication de son second roman, qu'elle a évoqué au micro d'Anne Roumanoff. Questionnée sur les difficultés vécues dans sa jeunesse, l'actrice et autrice dont le père est homosexuel a aussi pris la défense des familles homoparentales.

"Changez votre regard et tout ira bien"

"Ce n'était pas une douleur", explique Isabelle Carré au sujet de l'homosexualité de son père. "Ça, je veux vraiment le dire. Surtout au moment où a été relancée la question du mariage pour tous et le 'Un papa, une maman' et toutes ces manifestations. Non, les enfants de familles homoparentales ne sont pas malheureux. Ce qui rend malheureux, évidemment, c'est le regard des autres. Donc que faut-il faire pour que ces familles ne soient pas stigmatisées ? Et bien, changez votre regard et tout ira bien."

C'est ce sujet de l'homoparentalité que l'autrice avait choisi d'évoquer dans Les Rêveurs, son premier roman publié chez Grasset en 2018. "Ce que je raconte dans ce roman, c'est le portrait d'une époque où on ne pouvait pas être différent, où c'était compliqué de l'être", explique l'artiste aux deux Molières de la meilleure comédienne et un César de la meilleure actrice.

Un roman entre autobiographie et fiction 

Comment les parents d'Isabelle Carré ont-ils réagi à la publication de ce premier roman, s'inspirant de son histoire familiale ? "Ils ont été touchés par le soin que j'ai pris à distancier les choses", répond l'autrice au micro d'Anne Roumanoff. "C'est une roman qu'en partie autobiographique. C'est-à-dire que je n'ai pas voulu mener l'enquête, je n'ai pas voulu faire un témoignage. J'ai besoin du recul de la fiction, de pouvoir rendre le passé présent, mais modifiable."

À ce premier roman s'ajoute désormais Du côté des Indiens, le deuxième livre d'Isabelle Carré, sorti le 12 août 2020 aux Éditions Bernard Grasset. L'histoire d'une amitié improbable entre une femme et un petit garçon. L'occasion pour l'écrivaine de s'inspirer là aussi de son vécu et des débats de société, puisqu'elle y évoque la question des violences sexistes et sexuelles dans le milieu artistique.

Europe 1
Par Alexis Patri