Fabien Lecoeuvre : "Faire entrer Johnny au Panthéon, c'est une bonne idée"

, modifié à
  • A
  • A
Fabien Lecoeuvre était l'invité d'Hondelatte informe lundi.
Fabien Lecoeuvre était l'invité d'Hondelatte informe lundi. © EUROPE 1
Partagez sur :
Fabien Lecoeuvre, spécialiste de la chanson française et auteur d'une biographie sur Johnny Hallyday, ne serait pas contre voir le chanteur faire son entrée au Panthéon.
INTERVIEW

"Aux grands hommes la patrie reconnaissante". La célèbre inscription adornant le fronton du Panthéon conviendrait bien à Johnny Hallyday, selon Fabien Lecoeuvre. Sur Europe 1, le célèbre attaché de presse, spécialiste de la chanson française, estime qu'un tel honneur, tout comme l'érection d'une statue à la gloire du chanteur mort mercredi dernier, serait une "bonne idée".

Victor Hugo et Johnny Hallyday, deux cérémonies "tout à fait comparables". À la base de sa réflexion, la comparaison entre les funérailles de Victor Hugo le 1er juin 1885 et "l'hommage populaire" rendu au rockeur samedi. "Je trouve que, non pas dans l'œuvre littéraire d'Hugo et l'œuvre musicale de Johnny Hallyday, mais dans la dimension et la cérémonie, ces deux événements sont tout à fait comparables", souligne-t-il lundi dans Hondelatte informe, tout en disant respecter la volonté de ses proches. 

Entendu sur europe1 :
On aurait aimé le voir à Paris avec une statue, une représentation importante

"Le voir partir en dehors de la métropole, ça blesse les Français". "Laeticia, c'est une femme de parole, une femme bien. Elle a respecté la volonté de son mari, c'est une chose tout à fait admirable", loue ainsi Fabien Lecoeuvre à propos de la décision d'enterrer Johnny Hallyday à Saint-Barthélémy, dans les Antilles. Mais selon lui, "même si personne n'ose le dire tout haut, le voir partir en dehors de la métropole, ça blesse les Français". "On aurait aimé le voir à Paris avec une statue, une représentation importante. Et puis, le faire entrer au Panthéon, effectivement, c'est une bonne idée", continue celui qui gère notamment la carrière posthume de Claude François.

Entendu sur europe1 :
Il reste encore 180 places de libre. On peut mettre dix chanteurs...

"Pourquoi la musique n'est pas représentée ?". "Pourquoi il n'y a que des maréchaux d'empire, des scientifiques, des grands auteurs, des libérateurs, des résistants ? On est tous d'accord pour saluer tous ces grands hommes, évidemment, mais pourquoi la musique n'est pas représentée ?", s'interroge Fabien Lecoeuvre, pour qui des artistes tels que Charles Trenet, Edith Piaf, Maurice Chevalier ou Mistinguett "devraient y être". "Et puis pourquoi pas Claude François et Johnny Hallyday ?", continue-t-il. "Il reste encore 180 places de libre. On peut mettre dix chanteurs...".

Entendu sur europe1 :
Pour moi, le rock'n'roll a été une révolution aussi importante que l'œuvre d'Hugo, Gambetta ou des grands résistants comme Jean Moulin

"Faire entrer Johnny au Panthéon, c'est faire entrer le rock'n'roll". Car le symbole irait bien au-delà du seul personnage. "Faire entrer Johnny au Panthéon, c'est faire entrer le rock'n'roll au Panthéon", explique l'auteur de Il était une fois Johnny Hallyday. "C'est une culture qui a révolutionné tout un peuple ici en France, entre 1956 et 1962 : la jeunesse a pris le pouvoir pour la première fois.  Pour moi, cela a été une révolution aussi importante que l'œuvre d'Hugo, Gambetta ou des grands résistants comme Jean Moulin". Et Fabien Lecoeuvre de rappeler que, "quand on a mis Hugo au Panthéon, personne ne le voulait". Une pétition pour qu'une plaque rendant hommage à "l'idole des jeunes" soit posée au Panthéon a déjà été mise en ligne. Elle a déjà été signée plus de 10.000 fois.

La dernière demeure de Johnny Hallyday à Saint Barth' :

Europe 1
Par T.M.