Ce qu'il faut savoir sur les Pégases, les "Oscars" du jeu vidéo français

, modifié à
  • A
  • A
Les lauréats se verront remettre un trophée en bronze plaqué or représentant Pégase, le cheval ailé. 1:25
Les lauréats se verront remettre un trophée en bronze plaqué or représentant Pégase, le cheval ailé. © Académie des arts et techniques du jeu vidéo
Partagez sur :
La première édition des Pégases, cérémonie de remise de prix pour le jeu vidéo français, se déroule lundi soir à Paris. Calquée sur le modèle des Oscars, avec tapis rouge, trophée et diffusion en direct à la télévision et sur le web, elle doit récompenser les meilleurs jeux vidéo tricolores sortis en 2019.

Il y a les César pour le cinéma, les Molière pour le théâtre, les Victoires pour la musique… et désormais les Pégases pour le jeu vidéo ! Une toute nouvelle cérémonie pour récompenser les créations vidéoludiques françaises. La première édition se tient lundi soir à Paris, au théâtre de la Madeleine. Objectif pour les professionnels du jeu vidéo : obtenir une reconnaissance critique et publique qui leur fait parfois défaut. Une aberration quand on sait que le jeu vidéo est la première industrie culturelle en France et que 70% des Français y jouent occasionnellement.

Une cérémonie calquée sur les Oscars

Alors que de pareilles cérémonies existent déjà aux États-Unis et en Angleterre, il était donc temps de récompenser les meilleurs jeux vidéo français. Tapis rouge, trophée doré du plus bel effet, invités de marque, sketchs : le Syndicat national du jeu vidéo (SNJV), à l’initiative de l’événement, a vu les choses en grand, avec une inspiration claire : les Oscars. "Je dirais qu’on cherche une sorte de respectabilité culturelle. On voit souvent le jeu vidéo par ses aspects négatifs et rarement par ce que ça peut créer en termes d’image, de rayonnement international. Donc, on a vraiment cette ambition de montrer le jeu vidéo sous aspect culturel et artistique", explique Julien Villedieu, délégué général du SNJV.

L'organisme, qui rassemble les professionnels du jeu vidéo en France, a donc mis sur pied l'Académie des arts et techniques du jeu vidéo. Comme pour le cinéma, les jeux, plus de 200 cette année, ont été soumis à un collège de votants issus du secteur (1.200 cette année). Dans les 16 catégories qui concernent les jeux - dont meilleur jeu de l’année, meilleur personnage, ou encore excellence visuelle (voir l'encadré) - seuls trois ont été retenus à chaque fois pour concourir lors de la cérémonie. Les lauréats se verront remettre une statuette en bronze plaquée or, représentant un cheval ailé, un symbole "intemporel" et "poétique" selon le souhait du SNJV.

Deux favoris se détachent

L'un des favoris, avec six nominations, c’est Life is Strange 2, une fiction narrative émouvante dans laquelle le joueur doit faire des choix pour avancer dans l’histoire, déjà multi-récompensée à l'étranger cette année. Oskar Guilbert, le patron du studio Dontnod Entertainment, qui a réalisé le jeu, est aux anges avant la cérémonie. "Il faut savoir qu’un jeu c’est trois ans et demi de travail. C’est beaucoup beaucoup d’efforts, de sueur. C’est quelque chose qui nous tient vraiment à cœur donc pour nous c’est une énorme reconnaissance. On est extrêmement honoré", s'enthousiasme-t-il au micro d'Europe 1.

Le jeu de ce studio francilien est toutefois devancé, au nombre de nominations, par l'un des meilleurs jeux de 2019, tous pays confondus d'ailleurs : l'excellent A Plague Tale : Innocence, développé par le studio bordelais Asobo. Comme Life is Strange 2, il est nommé dans les "catégories reines" : meilleur jeu, meilleur univers sonore, excellence narrative, excellence visuelle, meilleur game design, meilleur univers de jeu et meilleur personnage. Dans A Plague Tale : Innocence, on incarne, en l'an de grâce 1348, époque de la peste noire, Amicia, une ado rebelle et Hugo, son frère atteint d’une mystérieuse maladie, tous deux pourchassés par l’Inquisition.

Valoriser le savoir-faire français

La cérémonie sera à suivre en direct, dès 19h30 pour le tapis rouge, puis à 20h30 pour la cérémonie, sur la chaîne spécialisée dans le jeu vidéo ES1, disponible sur toutes les box, mais aussi en direct sur la webtv LeStream, sur la chaîne Youtube de "jeuxvideo.com" et sur la chaîne Twitch de l'Académie des arts et techniques du jeu vidéo. Une façon de s'adresser non pas uniquement aux professionnels mais aussi au grand public.

Et puis les Pégases doivent également servir de vitrine au savoir-faire français en matière de jeux vidéo. Et pour attirer les grands noms américains et japonais, des prix seront aussi remis aux meilleurs productions étrangères. Sont ainsi nommés le "battle royale" Apex Legends, le jeu ukrainien Metro Exodus et enfin le très sympathique Star Wars Jedi: Fallen Order.

Les nommés aux Pégases 2020 :

Meilleur jeuA Plague Tale: Innocence, Life Is Strange 2, WRC 8
Meilleur jeu indépendantCrying Suns, Monster Boy et le Royaume maudit, Night Call
Meilleur jeu mobileDead Cells, Rayman Mini, TokoToko
Meilleur premier jeuNight Call, Un pas fragile, Unruly Heroes
Meilleur jeu étudiantAurore, Don't Look, Toxic Pink!
Prix spécial de l'Académie - Au-délà du jeu vidéoAlt-Frequencies, GreedFall, Life Is Strange 2
Excellence visuelleA Plague Tale: Innocence, GreedFall, The Wanderer: Frankenstein's Creature
Meilleur univers sonoreA Plague Tale: Innocence, Life Is Strange 2, Alt-Frequencies
Excellence narrativeA Plague Tale: Innocence, Life Is Strange 2, Night Call
Meilleur game designAlt-Frequencies, A Plague Tale: Innocence, Crying Suns
Meilleur univers de jeuA Plague Tale: Innocence, GreedFall, Life Is Strange 2
Meilleur personnageLife Is Strange 2, Un pas fragile, A Plague Tale: Innocence
Meilleur service d'exploitation : Dead Cells, Just Dance 2020, Frag Pro Shooter
Meilleur jeu étrangerApex Legends, Metro Exodus, Star Wars Jedi: Fallen Order
Meilleur jeu indépendant étrangerPikuniku, Ancestors: The Humankind Odyssey, Outer Wilds
Meilleur jeu mobile étrangerSayonara Wild Hearts, Lemmings: The Puzzle Adventure, Donjons et Dragons : Les Guerriers de Waterdeep 

À ces 16 catégories s'ajouteront deux Pégases remis à des "personnalités du jeu vidéo".