Après le cinéma et les séries, la mode des remakes s'empare des jeux vidéo

, modifié à
  • A
  • A
"Mafia" (en haut) et "Final Fantasy VII" ont bénéficié de remakes très réussis en 2020. 1:37
"Mafia" (en haut) et "Final Fantasy VII" ont bénéficié de remakes très réussis en 2020. © Sony Interactive Entertainment / Square Enix / Hangar 13 / 2K Games
Partagez sur :
"Resident Evil", "Final Fantasy", "Mafia", "Super Mario 64"… En plus d'être des classiques, ces jeux vidéo ont un point commun : ils ont été refaits dernièrement pour être joués sur les consoles actuelles. Qu'il s'agisse d'un "remaster" ou d'un "remake", cette deuxième jeunesse de titres cultes est la dernière tendance d'une industrie en perpétuelle évolution.
DÉCRYPTAGE

On connaissait les remakes de films au cinéma, voilà maintenant les remakes… de jeux vidéo. Super MarioFinal Fantasy, Mafia, Resident Evil : plusieurs vieux jeux, sortis il y a 10, 20 ou 30 ans, ont bénéficié d’une cure de jouvence en 2020. Qu'il s'agisse juste de graphismes améliorés ou de refontes de fond en comble, les remakes sont une tendance qui prend de l'ampleur dans l'industrie du jeu vidéo. Officiellement, les studios cherchent à combler la nostalgie des gamers. Mais, comme souvent, c’est aussi une histoire de business.

De Mario à Final Fantasy, tout le monde s'y met

Le plus célèbre des héros de jeux vidéo, Mario, a fêté ses 35 ans en septembre. Un peu jeune pour un lifting mais ça n'a pas empêché Nintendo de "remasteriser" trois jeux du plombier moustachu. Il ne s'agit pas tout à fait de rétrogaming, la tendance qui remet au goût du jour les premiers jeux vidéo cultes en tablant sur leur charme désuet. Non, l'éditeur japonais a opté pour trois aventures en 3D : Super Mario 64 (sorti en 1996), Super Mario Sunshine (2002) et Super Mario Galaxy (2007). Des jeux qui ont bénéficié d'une simple mise à niveau graphique et d'une adaptation des commandes à la Nintendo Switch.

Ce genre de "portage" amélioré vers une nouvelle génération de consoles n'est pas nouveau. Ce qui l'est, c'est que certains remakes vont beaucoup plus loin, comme Final Fantasy VII, sorti au printemps. Le jeu original, sorti en 1997, a été complètement transformé pour en faire une œuvre digne des standards de 2020 : graphismes photo-réalistes, plus de relief pour les personnages, scénario enrichi, décors étendus et temps de jeu multiplié par cinq ou six ! Bref, un projet XXL pour un résultat ébouriffant qui vient combler la nostalgie des fans. Et d'autres jeux ont depuis été concernés par une réécriture et une refonte graphique totale, notamment Resident Evil 3 et Mafia, deux jeux chéris des années 1990-2000.

Rendre accessible de vieux classiques injouables

"Nous avons décidé de faire un remake de Mafia parce que ça faisait un moment qu'il était sorti (en 2002, ndlr). Ça devenait difficile pour les joueurs qui ont découvert la franchise avec Mafia 2 (2010) et Mafia 3 (2016) de jouer au jeu original", explique à Europe 1 Alex Cox, directeur de jeu remake au sein du studio Hangar 13. L'accessibilité est le premier moteur de la tendance des remakes. La technologie évolue très vite dans le jeu vidéo et les consoles sont vite obsolètes, voire plus en vente pour certaines. Résultat, de très bons jeux ne sont plus du tout accessibles de nos jours, même s'ils ne paraissent pas si vieux. 

Entre 1996 et 2020, la technologie a permis de refaire de A à Z le jeu culte "Final Fantasy VII".

Autre conséquence du progrès technologique : en plus de la console, les jeux vieillissent aussi rapidement. "Si on l'avait ressorti tel quel, simplement remasterisé, Mafia aurait été injouable à cause du design et des graphismes. L'interface, par exemple, était très difficile à comprendre", souligne Alex Cox. "On voulait préserver les personnages, l'ambiance et l'histoire du jeu, qui avaient été salués par les joueurs. Mais il a fallu reconstruire tout le reste, principalement les graphismes et le moteur de jeu. Nous avons repensé le gameplay pour qu'il corresponde à celui des jeux d'aujourd'hui." Et le résultat est réussi : Mafia: Definitive Edition est terriblement immersif et n'a rien à envier à une production actuelle.

Les remakes, des projets moins coûteux

Un remake n'est donc pas une simple mise à jour, c'est un projet qui peut se révéler laborieux. "Pour Mafia, il a fallu tout refaire depuis zéro", assure Alex Cox. Pour autant, cela reste moins chronophage que la création d'un jeu original. "Pour un nouveau jeu, il y a une période assez longue de recherche et de travail créatif pour imaginer à quoi il va ressembler. Pour un remake, cette étape est raccourcie", explique le responsable créatif du studio Hangar 13. "En revanche, la fabrication dure à peu près autant de temps. Mafia: Definitive Edition nous a pris deux ans alors qu'un nouveau jeu de la même ampleur aurait pris un ou deux ans de plus."

Le remake de "Mafia" concerne aussi bien les graphismes que l'univers complet du jeu, des personnages au décor en passant par l'histoire.

Et c'est aussi logiquement moins cher. "Clairement, c'est un facteur qui entre en ligne de compte. Le remake de Mafia est un jeu AAA (les jeux les plus amples et les coûteux, ndlr) produit pour le coût d'un jeu de taille moyenne", reconnaît Alex Cox. "Nous travaillons sur plusieurs jeux en même temps. Produire un remake était un moyen de s'engager dans un projet lié à Mafia de plus petite ampleur que d'autres titres en développement." Des jeux moins cher… mais pas moins lucratifs ! Un remake permet de séduire à la fois les joueurs de la première heure et les plus jeunes qui n’ont pas connu les jeux de leurs parents. 

Plusieurs remakes attendus en 2021

Selon Alex Cox, ce phénomène des remakes va s’amplifier. "Il y a clairement une tendance. C'est un signe que l'industrie du jeu vidéo arrive à maturité. Les remakes deviennent un genre à part entière, comme au cinéma. Et il y a énormément de classiques auxquels on ne peut plus jouer du tout ou bien qui ne sont plus aussi extraordinaires qu'à leur sortie", se réjouit celui qui est aussi un gamer depuis son plus jeune âge.

Le succès critique et public des remakes de MafiaResident Evil et et Final Fantasy VII ou encore récemment de Tony Hawk's Pro Skater ouvre la voie à des studios désireux de faire vivre leur catalogues de vieux jeux. En 2021, ce sera au tour d'Ubisoft d'entrer dans la danse avec un remake de Prince of Persia : Les Sables du Temps, jeu phare d'une licence culte des années 1990-2000 mais en sommeil depuis dix ans. Et il se murmure que Nintendo travaillerait également sur un remake de Pokémon Diamant & Perle.