Adoption par un couple homosexuel : "J'ai tellement honte du retard de la France", déplore Jarry

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Sur Europe 1, l'humoriste regrette qu'il soit aussi difficile d'adopter un enfant pour un couple de même sexe.
INTERVIEW

Sur scène dans ses spectacles ou même lors d'interviews, Jarry a toujours évoqué librement son homosexualité. L'humoriste a eu recours à la GPA (Gestation pour autrui) aux États-Unis pour être père. Invité de L’Équipée sauvage, mercredi, sur Europe 1, il regrette que la France soit en retard sur ce sujet.

Avec, le 27 septembre dernier, l'ouverture de la PMA (Procréation médicalement assistée) à toutes les femmes votée par l'Assemblée nationale, le sujet de l'homoparentalité est revenu sur le devant de la scène. Sans militer pour la GPA, auquel il a eu recours, l'humoriste Jarry déplore le retard de la France à ce sujet. "J'ai tellement honte de la France par rapport à l'adoption par un couple homosexuel", confie-t-il. "Comment en 2019, dans le pays des Droits de l'homme, on n'arrive pas à prendre en compte cela ?", s'interroge-t-il.

"Les politiques sont complètement en dehors des réalités"

S'il est passé par la GPA, le comédien indique que c'est en raison des complications pour adopter en France. "J'étais déjà à quatre ans de démarche et on me disait qu'il fallait encore attendre entre sept et neuf ans", indique Jarry. L'humoriste tacle au passage les hommes et femmes politiques, qui ne prennent pas suffisamment en compte ce sujet de société selon lui. "Ce qui m'étonne aujourd'hui, c'est à quel point les politiques sont complètement en dehors des réalités, (…) de la vraie vie", déplore-t-il. "Je ne sais pas où vivent ces gens-là, mais c'est très préoccupant."

Europe 1
Par Europe1.fr