Emmanuel Macron exulte pendant la finale de la Coupe du monde : les dessous d'une photo déjà culte

, modifié à
  • A
  • A
Emmanuel Macron photo stade 1280
Emmanuel Macron n'a pas caché sa joie après l'ouverture du score de l'équipe de France. © ALEXEY NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP
Partagez sur :

La photo d'Emmanuel Macron en train d'exulter après le premier but des Bleus en finale de la Coupe du monde fait le tour du web depuis dimanche soir.

ON DÉCRYPTE

Depuis la victoire des Bleus en finale de la Coupe du monde, une photo fait le tour du monde et des réseaux sociaux. Point de Mbappé, de Deschamps, ni même de trophée sur ce cliché mais… Emmanuel Macron. Pris dans la tribune présidentielle du stade Loujniki de Moscou, on y voit le président français exulter après l'ouverture du score de l'équipe de France contre la Croatie sur un but contre son camp de Mandzukic, sous les yeux de sa femme Brigitte, de Vladimir Poutine et des autres personnalités présentes. Europe 1 vous livre les petits secrets d'une photo déjà culte.

Le photographe n'est pas un inconnu. La photo a été prise par Alexei Nikolsky, un photographe de l'agence de presse russe Sputnik, un média proche du Kremlin. Alexei Nikolsky a d'ailleurs produit de nombreux clichés de propagande mettant en scène Vladimir Poutine dans diverses situations, notamment torse nu à la pêche.

© Alexey NIKOLSKY / SPUTNIK / AFP

La présence d'Alexei Nikolsky auprès d'Emmanuel Macron n'a rien de surprenant puisque Vladimir Poutine était également présent dans la tribune présidentielle pour la finale, aux côtés du président de la Fifa Gianni Infantino. La présidente croate Kolinda Grabar-Kitarović, vêtue du maillot des Vatreni et très expressive pendant le match, a également fait parler d'elle.

Une photo "comme les autres" à l'AFP. La photo n'a pas été prise par un journaliste de l'AFP donc, et pour cause : Alexei Nikolsky était le seul photographe autorisé à s'aventurer dans la tribune présidentielle. L'AFP a simplement récupéré la photo, comme toutes les autres agences, nous explique-t-on. Mais au moment de recevoir le cliché, les responsables de l'AFP ont-ils eu le sentiment d'avoir entre leurs mains un cliché exceptionnel ? "Pas vraiment", répond un responsable de l'agence. "La photo est très bien mais c'est un cas extrêmement classique. Si elle fait autant de buzz, c'est uniquement parce qu'il n'y avait qu'un seul photographe à cet endroit-là, et donc un seul regard", explique ce responsable.

Macronmania dans les journaux étrangers. Et si la photo d'Emmanuel Macron était celle que l'on retiendra de la finale dans dix ou vingt ans ? On serait tenté de le croire quand on voit l'utilisation massive qui en est faite dans la presse et sur les réseaux sociaux. S'il faut bien chercher pour la trouver dans les quotidiens français (Le Figaro lui consacre un petit encart), les journaux étrangers sont, pour beaucoup, captivés par la joie sans retenue du président de la République. En Allemagne, en Espagne, en Italie, Emmanuel Macron a les honneurs de nombreuses unes pour illustrer la victoire des Bleus, au détriment des joueurs.

Photo Macron presse

Le quotidien espagnol ABC écrit qu'Emmanuel Macron était "l'autre étoile" au moment de célébrer les buts de la France et s'étonne de son attitude décomplexée de fan numéro un des Bleus. LaRazón, autre journal ibérique, titre carrément "Macromundial". En Italie, La Repubblica fait le lien entre la photo du chef de l'État et son analyse sociale de la victoire des Bleus puisque, selon le quotidien, c'est "la France multiethnique" qui a remporté la Coupe du monde.

Déjà un "meme" sur Internet. Au-delà de la presse, la photo d'Emmanuel Macron est devenue instantanément culte sur Internet. Alors que les célébrations battaient leur plein dimanche soir, des internautes se sont amusés à détourner le président français afin de l'insérer dans des images sans aucun rapport. On retrouve ainsi Emmanuel Macron en train de soulever Simba dans Le Roi Lion, de danser avec Omar Sy dans Intouchables ou avec John Travolta dans La fièvre du samedi soir, ou encore mêlant à une bagarre générale sur un (autre) terrain de foot. Et ce n'est sans doute que le début…

Une aubaine pour Macron ? La popularité du cliché pourrait bien bénéficier au chef de l'État. Dès sa publication, les partisans du président de la République se sont empressés de relayer la photo, à commencer par le compte officiel d'En Marche.

Plus globalement, la victoire des Bleus pourrait avoir un effet positif sur la popularité d'Emmanuel Macron. Le chef de l'État s'est montré très proche des Bleus, depuis sa visite à Clairefontaine avant le début du Mondial, jusqu'à son passage dans les vestiaires après la victoire en finale. On a ainsi pu voir Emmanuel Macron réaliser un "dab" aux côtés de Benjamin Mendy et fêter la victoire, encore une fois sans la moindre retenue, au milieu des joueurs de l'équipe de France.

Côté Elysée, on jure que le président est dans le partage, absolument pas dans l'appropriation de cette victoire. Il n'empêche qu'au sein du gouvernement, on se prend un petit peu à rêver. Un ministre de premier plan disait à Europe 1 que "ce titre de champion, c'est 0,2 point de croissance dans le trimestre, c'est bon pour l'économie, c'est bon pour nous, et donc c'est bon pour le président". En coulisses, un ami du chef de l'État analyse également : "on sort de séquences difficiles, ça va nous redonner un coup de boost pendant les vacances. Les gens vont oublier la politique pendant un mois et demi. À nous ensuite de réussir une bonne rentrée". En résumé, le clan Macron n'espère pas gagner 15 points de popularité comme cela avait été le cas pour Jacques Chirac en 1998, mais il y a tout de même l'idée de prolonger au maximum l'ivresse de la victoire.