Marathon de Paris : des oreilles aux pieds, comment courir "connecté" ?

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Alors que se déroule dimanche le marathon de Paris, petit tour d'horizon des accessoires connectés qui peuvent améliorer les performances des amateurs de course à pied.

Pour les 13 millions de Français adeptes du running, c'est un peu le Graal : la 43ème édition du marathon de Paris a lieu dimanche. Ça peut donner à certains envie de s'y mettre. Pour se motiver plus facilement et courir dans des conditions idéales, Europe 1 vous a déniché quelques accessoires de running connectés.

On commence en toute logique par les pieds. Savez-vous qu’il existe des semelles connectées ? Elles se glissent dans les chaussures, un peu comme des semelles orthopédiques, et grâce à une batterie de capteurs, elles analysent les données de course. Le must dans le genre, ce sont les Run Profiler de Digitsole, qu'on trouve à partir de 60 euros sur Internet. En plus des classiques du genre, à savoir distance parcourue et calories brûlées, ces semelles transmettent sur une application la vitesse de la foulée, la dureté de l’impact et formulent des conseils pour améliorer sa technique.

>> De 5h à 7h, c’est "Debout les copains" avec Matthieu Noël sur Europe 1. Retrouvez le replay de l'émission ici

Écouteurs aux oreilles, bracelet au poignet

Autre indispensable de la course à pied : les écouteurs, pour écouter sa playlist spéciale pour le running ou les conseils de son application de coaching sportif préférée. Avec la sueur et les mouvements du corps, les écouteurs classiques ont tendance à tomber. Mieux vaut donc se tourner vers des modèles conçus pour le sport. Il y a les écouteurs "tour de cou", avec juste un fil qui relie les deux oreillettes. Ce sont les moins chers, on en trouve partout à partir de 30 euros. Et puis, il y a les écouteurs intra-auriculaires totalement sans fil, qui marchent en bluetooth. Là il faut compter entre 100 et 200 euros, c’est le prix d’un casque. Mais si vous courez régulièrement ça vaut le coup car ils offrent un confort idéal, au point de se faire oublier. Le top, ce sont les Jaybird Run XT, pas trop imposants et livrés avec cinq tailles d’oreillettes. Pensez juste à les recharger après chaque séance !

Pour compléter son équipement, on peut ajouter un bracelet GPS, un petit plus assez pratique puisque c’est plus léger qu’une montre et qu'en général le bracelet est adapté pour limiter les frottements avec le poignet. Dans les bracelets GPS, Garmin offre des produits appréciés des coureurs, autour d’une centaine d’euros. Par exemple, le Vivosport, à 130 euros, qui permet de suivre dans le temps son activité mais aussi sa condition physique, notamment la fréquence cardiaque pendant la course.