Transfert de mineurs : la Fifa rejette l'appel de Chelsea, toujours interdit de recrutement

  • A
  • A
Le club de Chelsea devra rester compétitifs autrement que par des transferts.
Le club de Chelsea devra rester compétitifs autrement que par des transferts. © Glyn KIRK / AFP
Partagez sur :
Le club de Londres ne sera autorisé à recruter de joueurs lors des deux prochains mercatos, cet été et cet hiver, pour avoir enfreint la réglementation sur les transferts internationaux de joueurs mineurs.

La Fifa a partiellement rejeté mercredi l'appel de Chelsea : interdit de recrutement lors des deux prochains mercatos pour avoir enfreint la réglementation sur les transferts internationaux de joueurs mineurs, le club londonien ne pourra donc pas recruter jusqu'au 31 janvier 2020.

Un problème pour le remplacement de Hazard ?

Conséquence directe, Chelsea ne pourra pas se montrer actif sur le marché des transferts cet été, qui débute le 11 juin pour l'Angleterre. Cette sanction est un gros coup dur pour le club, dont la star Eden Hazard a déjà manifesté plusieurs fois ses envies de départ. Si l'international belge quitte bel et bien Londres, il ne pourra tout simplement pas être remplacé cet été ou l'hiver prochain. Zinédine Zidane, de retour sur le banc du Real Madrid depuis la mi-mars, a récemment indiqué qu'il a "toujours apprécié" le Belge, "un joueur fantastique".

Le club dispose de 21 jours pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), plus haute juridiction sportive basée à Lausanne, ce qui pourrait permettre de retarder l'application de la sanction si "une requête d'effet suspensif motivée" est accordée par le TAS.

Interdiction levée pour les joueurs de moins de 16 ans

"Pour toutes les équipes masculines, l'interdiction de recruter de nouveaux joueurs, tant sur le plan national qu'international, pour les deux prochaines périodes de transfert est confirmée par la Commission d'appel de la Fifa", a expliqué l'instance dans un communiqué. L'amende à l'encontre de Chelsea de 600.000 francs suisses (525.000 euros) est également confirmée.

La Fifa a en revanche levé l'interdiction concernant les joueurs de moins de 16 ans qui ne relèvent pas de l'article 19 du règlement du statut et du transfert des joueurs. Celui-ci interdit tout transfert international d'un joueur avant ses 18 ans, avec certaines exceptions (parents déménageant pour des raisons étrangères au football, transfert au sein de l'Union européenne pour des joueurs âgés de 16 à 18 ans).