Tennis : Kristina Mladenovic bat la n°1 mondiale Naomi Osaka à Dubaï

, modifié à
  • A
  • A
La Française de 25 ans s'est offerte une victoire de prestige mardi.
La Française de 25 ans s'est offerte une victoire de prestige mardi. © Paul Crock / AFP
Partagez sur :
Après quatre éliminations au premier tour depuis le début de l'année, la Française Kristina Mladenovic a créé l'exploit en battant la n°1 mondiale Naomi Osaka (6-3, 6-3), au deuxième tour à Dubaï.

Kristina Mladenovic, 67e joueuse mondiale, a créé la sensation au tournoi WTA de Dubaï en éliminant la n°1 mondiale, la Japonaise Naomi Osaka, 6-3, 6-3 mardi.

Une surprise retentissante. Après quatre éliminations au premier tour depuis le début de l'année, la Française de 25 ans s'offre une victoire de prestige en battant la lauréate des deux derniers tournois du Grand Chelem au deuxième tour à Dubaï. "Battre la numéro un est toujours spécial", a savouré Mladenovic après son succès. D'autant plus que c'est un succès "à domicile" pour la Française qui réside dans l'émirat.

Enfin le rebond ? Et si c'était enfin le rebond pour "Kiki" ? Aux portes du top 10 mondial il y a un an et demi, elle a depuis connu une chute vertigineuse jusqu'au 67e rang. "Le classement ne m'a jamais pris la tête", assurait-elle mardi dans L'Équipe, annonçant que "tous les feux (étaient) au vert" avant sa confrontation face à la n°1 mondiale qu'elle entendait "challenger". 

Destins croisés. Pari réussi pour Mladenovic qui n'avait rencontré Osaka qu'une fois avant mardi : c'était il y a un an, à Dubaï déjà, et exactement au même stade. la Japonaise, alors quasi inconnue, l'avait balayée 6-2, 6-2. Depuis, Osaka s'est déjà construit un peau palmarès à 21 ans - un US Open et un Open d'Australie - raflant au passage la place de n°1 mondiale. Pendant ce temps, Mladenovic a perdu sa place en équipe de France de Fed Cup, assistant depuis les tribunes à la victoire des Bleues face aux Belges à Liège il y a dix jours.

Opposée à Suarez Navarro au prochain tour. Elle retrouvera mercredi au troisième tour à Dubaï l'Espagnole Carla Suarez Navarro (n°26) qu'elle n'a battue qu'une fois en quatre confrontations, en qualifications à Stuttgart en 2017. La Française avait alors atteint la finale. Un autre temps.