VIDÉO - Tennis : furieux contre l'arbitre, Nick Kyrgios s’absente du court pour casser deux raquettes

, modifié à
  • A
  • A
Nick Kyrgios s'est incliné au 2ème tour du Masters 1000 de Cincinnati, mercredi.
Nick Kyrgios s'est incliné au 2ème tour du Masters 1000 de Cincinnati, mercredi. © MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
Partagez sur :
Le joueur australien a une nouvelle fois perdu le contrôle de ses nerfs, mercredi soir, en s'en prenant à l'arbitre à plusieurs reprises, lors du second tour du tournoi de Cincinnati. 
VIDÉO

Depuis ses prometteurs débuts sur le circuit professionnel, les fans de Nick Kyrgios le savent bien : le pire ennemi de l'Australien sur un court de tennis, c'est lui-même. Tennisman brillant et atypique, le joueur de 24 ans s'illustre malheureusement régulièrement par ses accès de colère, ses provocations envers le public et l'arbitre, ou encore par ses brutales baisses de motivation en plein match. Et mercredi, au deuxième tour du Masters 1.000 de Cincinnati, il a une nouvelle fois perdu le contrôle, raconte L'Équipe.

Le quart de finaliste de l'Open d'Australie 2015 avait pourtant bien commencé son match l'opposant au Russe Karen Khachanov, en remportant la première manche 7-6[3]. Mais au cours du deuxième set, l'arbitre Fergus Murphy a activé un peu trop vite le décompte de temps entre deux points au service de l'Australien. Un fait de match en apparence anodin, mais qui a provoqué la fureur de Nick Kyrgios, qui n'a eu ensuite de cesse de se plaindre auprès de l'arbitre et de revenir sur l'incident, tout en qualifiant ce dernier de "pire arbitre du jeu" et de "patate sur une chaise". Des provocations verbales qui ont fini par lui valoir un point de pénalité dans le troisième set.

Des chaussures jetées dans le public

Furieux, Nick Kyrgios s'est ensuite levé et dirigé vers les vestiaires, malgré les protestations de l'arbitre, avant de fracasser deux raquettes dans le couloir. Si, en cassant ses raquettes hors du cours, le joueur a évité un nouvel avertissement et sans doute un jeu de pénalité, les images ont été captées par les chaînes de télévision.  

En fin de rencontre, finalement perdue 7-6[3], 6-7[4], 2-6, l'actuel 27ème joueur mondial a refusé de serrer la main de Fergus Murphy, et a même craché en sa direction. Avant de jeter ses chaussures dans le public et d'offrir ses raquettes cassées à de jeunes spectateurs. S'il était sanctionné, cet épisode marquerait un coup d'arrêt pour Nick Kyrgios, qui avait remporté il y a deux semaines le sixième titre de sa carrière à Washington.