Le XV de France "a raté sa Coupe du monde", estime Serge Blanco

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Invité de l'émission "Face aux auditeurs d'Europe 1", Serge Blanco est revenu sur prestation la Coupe du monde de rugby du XV de France. Une Coupe du monde "raté" comme il l'a expliqué au micro de Lionel Rosso. 
FACE AUX AUDITEURS

Le 20 octobre dernier, le XV de France s'inclinait 20-19 face aux Pays de Galles en quart de finale de la Coupe du monde. Si l’objectif initial fixé par le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte était d'aller "le plus loin possible", les Bleus n'ont donc pas pu dépasser le cap des quarts de finale. Ce qui donne une coupe du monde "ratée" pour Serge Blanco, invité de l'émission "Face aux auditeurs" diffusée samedi 16 novembre à 20h sur Europe 1. L'ancien joueur emblématique du Biarritz Olympique entre 1975 et 1992 et de l'équipe de France s'est longuement exprimé sur les performances des Bleus au Japon. 

Entendu sur europe1 :
Nous avons perdu ce quart de finale d'un point mais nous aurions pu aussi ne pas nous qualifier si notre ami argentin avait passé sa pénalité à la dernière minute

"Moi qui ne suis plus dirigeant et qui fait parti du comité directeur, je ne pense pas que l'équipe de France ait réussi sa Coupe du monde. Pour moi c'est un échec, au même titre que les autres coupes du monde où la France a atteint les quarts de finale. Notamment en 2015 où il y a eu un échec cuisant (défaite 62-13 face à la Nouvelle-Zélande)" rétorque Serge Blanco.  

De part son statut de vice-champion du monde 1987 sous le maillot bleu, Serge Blanco porte une exigence plus accrue envers le XV de France. L'ancien joueur évoque l’élimination du XV de France en quart de finale du mondial 1991 : "J'avais participé à cette Coupe du monde et c'était un échec." 

Et il n'y a pas que cette défaite face aux Gallois qui fait dire à Serge Blanco que la France a manqué son Mondial. "Bien sûr, nous avons perdu ce quart de finale d'un point mais nous aurions pu aussi ne pas nous qualifier si notre ami argentin avait passé sa pénalité à la dernière minute. La France aurait pu être éliminée avant les quarts de finale. Mais bon, nous n'allons pas refaire l'histoire." 

Entendu sur europe1 :
En terme de jeu, l'équipe de France méritait mieux 

Puisque dominer n'est pas gagner, bien jouer n'est pas toujours gage de victoire. Selon Serge Blanco, l'équipe de France "méritait mieux". "Pas forcement en terme de résultat mais en terme de jeu. C'est là ou le bât blesse. Ils ont fait de bons matchs, sans oublier le match reporté face à l'Angleterre. Si nous avions joué face aux Anglais, peut-être serions nous arrivés affaiblis pour le match en quart de finale." 

L'ancien arrière s'inquiète aussi pour l'avenir, alors que la France organisera la prochaine Coupe du monde de rugby en 2023. Selon lui, il est important de "savoir comment le XV de France jouera dans les années futures. Il faut se servir de cette Coupe du monde pour laisser place à la jeunesse et donner la chance à un nouveau groupe. Il faut instaurer une vision de jeu qui va plaire à tout le monde, pas uniquement à nous les supporters mais qui va plaire et permettre d'avoir une complicité avec les clubs du Top 14 et Pro D2." 

Très attaché au maillot bleu, Serge Blanco insiste sur l'importance de "relancer la formation" et de pousser les "jeunes joueurs à avoir le feu sacré pour avoir cette envie indestructible de jouer pour le maillot bleu frappé du coq." 

Europe 1
Par François Dujarrier