Rudi Garcia sur Kylian Mbappé : "Son absence ne suffit pas à affaiblir le PSG"

, modifié à
  • A
  • A
Rudi Garcia Lyon OL AFP
Rudi Garcia et Lyon affrontent le PSG vendredi prochain en finale de la Coupe de la Ligue. © AFP
Partagez sur :
Kylian Mbappé, blessé vendredi soir contre Saint-Etienne, sera indisponible pour la finale de la Coupe de la Ligue vendredi soir contre Lyon. Interrogé dimanche soir sur Europe 1, l’entraîneur de l’OL Rudi Garcia estime que "son absence ne suffit pas à affaiblir le PSG".
INTERVIEW

L’état de la cheville de Kylian Mbappé est au centre des discussions. Blessé lors de la finale de la Coupe de France contre Saint-Etienne (1-0), le champion du monde est très incertain pour la Ligue des champions et ne jouera pas contre Lyon, vendredi prochain en finale de la Coupe de la Ligue. Mais l’entraîneur de l’OL, Rudi Garcia, assure que son "absence ne suffit pas à affaiblir" le PSG. 

"On espère que Kylian Mbappé reviendra le plus vite possible, au moins pour la Ligue des champions car on est derrière tous les clubs français. Si c’est contre nous ce sera contre nous, mais s’il n’y a pas Mbappé il y a Neymar, s’il y a pas Neymar il y a Icardi, s’il y a pas Icardi il y a Di Maria. Cette équipe du Paris Saint-Germain a énormément de très bons joueurs, l’absence d’un joueur ne suffit pas à l’affaiblir", a estimé Rudi Garcia, dimanche soir sur Europe 1 Sport. 

"On est outsiders, mais on espère déjouer les pronostics" 

L’entraîneur lyonnais a également déclaré vouloir "tout faire" pour gagner contre le PSG, mais aussi le vendredi 7 août contre la Juventus Turin en huitième de finale retour de Ligue des champions (victoire 1-0 de Lyon à l’aller). "On a deux finales à jouer : une qui va nous ouvrir je l’espère les portes de La Ligue Europa, et permettre à l’OL de remporter un trophée. Ça fait trop longtemps que l’OL n’a pas remporté de trophée. Puis il y aura une finale qui nous ouvrirait les portes du Final Eight et des quarts de finale de la Ligue des champions", a espère l’ancien coach de Lille, de l’AS Roma et de l’OM. 

"On s’y prépare, sur les deux matches on est outsiders mais on espère déjouer les pronostics et sortir vainqueur. Même si on a pas besoin de gagner les matches dans les deux cas, on a besoin de résultats utiles pour remporter la Coupe de la Ligue et passer en quarts de Ligue des champions", a-t-il assuré. 

"On a du mal à évaluer jusqu’où l’on peut aller en termes d’intensité" 

Rudi Garcia est également revenu sur les conditions de préparation particulières pour les Lyonnais. En effet, l’OL n’a plus rejoué depuis l’arrêt des compétitions en France en mars, en raison du coronavirus. Difficile, dans ce contexte, de connaître l’état de forme des "Gones". "Se préparer pendant deux mois pour jouer deux matches couperets c’est particulier et n’est arrivé à personne. On est dans l’inconnu, on a essayé d’être inventifs et on verra si on a eu raison sur notre préparation", a jugé Rudi Garcia. 

"Ce qu’on a du mal à évaluer c’est jusqu’où l’on peut aller en termes d’intensité sur un match de reprise. Pour Paris ce sera le deuxième match, pour nous le premier. Il y a cet inconnu dont on ne maîtrise pas tous les paramètres."