Roland-Garros : y a-t-il une favorite dans le tableau féminin ?

  • A
  • A
Naomi Osaka, Simona Halep et Serena Williams font partie des prétendantes à la victoire finale à Roland-Garros.
Naomi Osaka, Simona Halep et Serena Williams font partie des prétendantes à la victoire finale à Roland-Garros. © Montage AFP CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / OSCAR DEL POZO / Andreas SOLARO
Partagez sur :
Le tournoi de Roland-Garros démarre dimanche, et avec lui, la course à la succession de Simona Halep. Avant les premiers coups de raquette, aucune favorite ne semble vraiment se détacher.

Qui pour succéder à Simona Halep au palmarès de Roland-Garros ? Difficile, au vu des derniers résultats, de désigner clairement une favorite. Europe 1 fait le point sur les potentielles prétendantes à la victoire.

Naomi Osaka, retour sur terre ?

Lauréate des deux derniers tournois du Grand Chelem, à l'US Open, l'année dernière, et à l'Open d'Australie en janvier dernier, Naomi Osaka peut-elle réussir la passe de trois ? Ce sera difficile. Numéro 1 mondiale, la Japonaise, âgée de 21 ans, n'a cependant jamais passé le troisième tour dans le tournoi parisien. Elle vient d'échouer à deux reprises en quarts de finale sur terre battue, d'abord à Madrid, où elle s'est fait sortir par la Suissesse Belinda Bencic, puis à Rome, où elle a dû déclarer forfait en raison d'une blessure à la main droite. Osaka ne s'est par ailleurs jamais hissée en finale d'un tournoi sur terre battue…

Simona Halep, en route pour le doublé ?

Tenante du titre, la Roumaine Simona Halep reste sur deux finales de suite à Roland-Garros. La numéro 3 mondiale, qui tentera de conserver son trophée sur la terre battue parisienne, a été jusqu'en finale à Madrid, il y a deux semaines, finalement sèchement battue par Kiki Bertens en deux manches. À 27 ans, Simona Halep a l'expérience suffisante pour bien gérer un tournoi de deux semaines, même si elle reste sur une élimination prématurée à Rome, dès le deuxième tour, par Marketa Voudrousova, seulement 38ème au classement WTA.

Kiki Bertens et Karoline Pliskova en embuscade

La Néerlandaise Kiki Bertens, qui a fait de la terre battue sa surface de jeu préférée, se sent "prête à battre les meilleures joueuses du monde", selon des propos rapportés par L'Équipe. Elle se place parmi les prétendantes au sacre à Roland-Garros. La numéro 4 mondiale, âgée de 27 ans, reste sur une défaite en demi-finales du tournoi de Rome, la semaine dernière, face à Johanna Konta, 26ème mondiale.

La Tchèque Karolina Pliskova peut elle aussi candidater à Paris. Demi-finaliste de Roland-Garros en 2017, elle reste sur un succès au tournoi de Rome, durant lequel elle n'a perdu que deux sets sur l'ensemble de la compétition. À Roland-Garros, la numéro 2 mondiale voudra avant tout se rattraper de son tournoi 2018, où elle s'était fait sortir dès le deuxième tour par Maria Sharapova.

Serena Williams et Sloane Stephens, les Américaines en outsiders

Elle a remporté 23 tournois du Grand-Chelem, dont trois Roland-Garros, mais difficile pourtant de la considérer comme la favorite du tournoi. À 37 ans, Serena Williams reste sur un forfait en huitièmes de finale du tournoi parisien, l'année dernière, et n'a disputé qu'une seule rencontre de terre battue depuis un an.

Désormais reléguée à la dixième place mondiale, l'Américaine devra réaliser un exploit pour soulever son quatrième Roland-Garros. Serena Williams, qui ne s'était pas présentée au tournoi de Madrid il y a deux semaines, avait dû déclarer forfait dès le deuxième tour du tournoi de Rome, en début de semaine dernière, pour une douleur au genou gauche.

L'autre Américaine candidate au trophée est Sloane Stephens, finaliste de la dernière édition des Internationaux de France. La numéro 7 mondiale n'a pas passé le deuxième tour à Rome, battue par Johanna Konta, mais a été jusqu'en demi-finales du tournoi de Madrid, sortie finalement par Kiki Bertens. De bonnes dispositions qui en font une candidate crédible à la coupe Suzanne-Lenglen.

Et les Françaises ?

Difficile d'espérer quoi que ce soit pour les Françaises, privées de victoire à Roland-Garros depuis le triomphe de Mary Pierce en 2000. La première française au classement WTA est Caroline Garcia, 24ème mondiale. Alizé Cornet et Kristina Mladenovic, les autres fers de lance du tennis féminin français, pointent elles autour de la 50ème place mondiale. Mais dans le tournoi féminin, il y a toujours quelques surprises. Espérons que cette saison, elles soient françaises...